thymdd57

Nokill Palm Family

Bibio/tipule/gammares/carabes

Ce mois ci trois thémes liés au remplissage d’une nouvelle boîte qui sera constituée d’une face d’insectes terrestres, bibio, tipule, scarabé, punaise,… et d’une deuxième face de mouches pour le black bass. Pour la rivière je tente de combler un vide avec quelques montages de gammares.

Bibio:

A chaque année la même crainte me retrouver devant une retombée de cet insecte et ne pas en avoir dans mes boîtes alors voilà ma vision des choses.

Sur un hameçon tiemco tmc 2488 n°14 enrouler la soie de montage 8/0 noire jusqu’à la courbure, revenir vers l’oeillet jusqu’à la moitié de la hampe et fixer à cette position un brin de new dub noir fin torsadé pour former le corps détaché.

Couper un des deux brins et avec le morceau restant constituer le corps.

Préparer une bande de foam noire épaisseur 1 mm. taillée en pointe et séparée par le milieu.

Réaliser également deux paires de pattes constituées de deux herls de plume de poule noire noués. C’est assez délicat à réaliser étant donné que les herls sont courts mais je trouve que les pattes en poule sont moins rigides (moins solides également) que les traditionnels herls de faisan.  

 

Fixer sur le dessus le foam et de chaque côté les pattes.

Sur le dessus entre les deux morceaux de foam fixer une aile constituée de herls de cul de canard gris dun avec six brins de magic wings au centre pour donner de la brillance. Fixer par la pointe quatre herls de marabout noir.

Torsader les herls de marabout entre eux et les enrouler pour former le thorax, rabattre de chaque côté de l’aile en cul de canard  les deux morceaux de foam sans trop les tendre et faire le noeud final. Tailler l’aile à la bonne longueur ainsi que les extrémités des pattes, vernir la tête, la mouche est terminée.

Tipule:

A utiliser au printemps et en automne en séche dans les vagues c’est une valeur sûre.

Sur un hameçon tiemco tmc 101 n°10 enrouler la soie de montage 8/0 marron jusqu’à la courbure de l’hameçon en fixant dans l’ordre un brin de polyfloss créme et ensuite une bande de latex marbré marron.

Réaliser le sous corps avec le polyfloss crème.

Recouvrir le corps de latex.

Fixer de chaque coté trois pattes en herls de queue de faisan. Faire deux noeuds sur chaque pattes.

Poser sur de dessus une paire d’ailes sur la gauche et une autre sur la droite en pointes de hackles de coq gris foncé.

Réaliser dans une boucle un faux hackle de cul de canard brun.

Enrouler le cul de canard pour représenter une colerette bien fournie, faire le noeud final et le vernir. La mouche est terminée.

Les gammares sont présents partout, dans nos rivières et réservoirs pourtant je ne les utilise que trés peu. Je me suis toujours dis que la mode actuelle de la nymphe tchéque doit en grande partie son succés à la présence de ces petits crustacés. Comme de plus en plus j’ai tendance à peigner certaines coulées en nymphe je me suis dis que quelques modèles  de plus dans mes boîtes ne seraient pas du luxe. 

Gammare lièvre: 

Sur un hameçon tiemco tmc 2488 n°10 fixer la soie de montage 8/0 marron et de suite une petite pincée de herls  de cul de canard marron claire pour représenter les antennes. Enrouler ensuite la soie jusqu’en bas de la courbure en emprisonnant une petite touffe de cul de canard marron claire pour représenter le toupet arrière. Revenir vers l’oeillet et fixer un brin de plomb de diamètre 0.35 mm. 

 

Enrouler le plomb en spires jointives jusque dans la courbure, réaliser quelques tours de fil sur le plomb, ensuite fixer un morceau de nylon de 24/100 et une bandelette de film plastique transparent de 6 millimètres de large.

Réaliser dans une boucle un dubbing de hareline, l’enrouler sur toute la hampe, tailler les poils du dessus et des cotés.

Rabattre la bande de plastique transparente pour représenter la carapace, cercler l’ensemble du corps avec le nylon, faire le noeud final et le vernir.

A l’aide d’une aiguille faire ressortir les poils de lièvre pour représenter les pattes et tailler le toupet arrière en concervant 3 millimètres. La mouche est terminée.

Gammare chaire époxy:

Sur un hameçon tiemco tmc 2488 n°12 enrouler la soie de montage 8/0 rose pale jusque dans la courbure en emprisonnant un brin de wire or fin, revenir vers l’oeillet et fixer un brin de plomb diamètre 0.35 mm.

Enrouler en spires jointives le plomb sur toute la hampe et réaliser quelques enroulements croisés. Faire une boucle avec la soie de montage dans la courbure.

Torsader dans la boucle le dubbing TOF couleur chaire translucide et réaliser la moitié du corps, refaire une boucle et réaliser un quart du corps avec du dubbing TOF orange translucide et terminer le dernier quart avec de nouveau la couleur chaire translucide.   

Cercler l’ensemble du corps avec le brin de wire or, faire le noeud final et tailler le dubbing bien à ras sur le dessus et sur les cotés.

Répartir, à l’aide d’une aiguille, sur le dessus et des cotés la colle UV époxy et faire durcir avec une petite lampe UV. Faire ressortir un peu de dubbing en dessous pour représenter les pattes, la mouche est terminée. Je redis tout le bien que je pense de ce dubbing TOF translucide que Geo belge m’a fait découvrir, une fois mouillé ou époxyé c’est vraiment translucide et cela donne des nuances vraiment trés intéréssantes. 

Gammare époxy:

Voilà un montage assez simpliste (pas simple mais peu de matériaux), je ne sais plus ou j’avais vue cette façon de faire mais je m’étais dis qu’il fallait que j’en fasse des comme ça, toute en transparence. Je pense déjà aux futures évolutions, feuille de plomb autocolante pour le plombage, petites pattes en poule pour une version grise ,…….. cela ne s’arrêtera jamais! 

Sur un hameçon tiemco tmc 2488 n°12 enrouler la soie de montage 8/0 rose pale jusque dans la courbure  en emprisonnant un brin de fil iridescent (JMC) pêche et un brin de nylon 38/100 aplati à une extrémité. 

Empiller sur le dessus de la hampe, l’un après l’autre, quatre brins de plomb de 0.35 millimètres de diamètre, de longueurs dégréssives. Pour faciliter les empillements encoller légérement à chaque fois avec un peu de colle cyanolite.

Récouvrir le plomb avec le soie de montage, fixer le nylon juste derrière l’oeillet en conservant un espace vide entre le corps et le nylon. Poser une petite goute de colle cyanolite pour assurer la fixation du nylon.

Couper le nylon avec un cutter.Cercler le corps et le nylon (sans serrer juste tendu) avec le fil iridescent, pour pas que cela ne glisse de trop posser avec une aiguille une micro goutte de colle cyanolite sur le haut du nylon à chaque spire de cerclage. Faire le noeud final.

Casser un peu le couleur rose à l’aide d’un marqueur indélébile prismacolor orange. 

Poser de chaque coté une goutte de colle UV époxy, bien répartir l’époxy à l’aide d’une aiguille et faire durcir avec une petite lampe UV . La mouche est terminée.

Il y a des lieux comme ça que l’on peu qualifier d’exception, pour moi le site de La Salamandre en fait partie, un cadre magnifique, unique avec des plages de sable de silice blanc, une eaux de qualité, les poissons magnifiques avec une patate d’enfer et cerise sur le gateau une belle population de black bass. Première rencontre en septembre l’année dernière juste histoire de voir des truites énormes gober des punaises elles aussi énormes venues des forêts environnantes. Me voilà de retour cette année en avril avec ma boîte garnie de punaises et scarabés en tout genres, même ci l’ensemle des techniques habituelles de pêche en réservoir sont payantes une chose est sûre la pêche en sèche avec ce type de mouches terrestres est une spécificité bien sympathique de ce lac.    

Omble alis de la salamandre

Carabe noir: 

Ou babarotte de JP Dessaigne , les gros avantages de ce type de montage c’est que cela représente une bouchée terrible pour une truite et que ça flotte comme un bouchon. Au début j’y croyais pas trop quand on pense comment il faut parfois finasser pour éviter les refus et bien maintenant je ne partirais plus en réservoir sans.

Sur un hameçon tiemco tmc 2488 n°10 enrouler la soie de montage 6/0 noire jusqu’à la coubure  en emprisonnant une touffe de poils de daim noir. 

Réaliser touffe après touffe un écouvillon de poils de chevreuil naturel en tassant bien vers la courbure à chaque touffe. Bloquer la soie de montage et la couper.

Tailler le chevreuil en forme arrondie sur le dessus et plat en dessous. Une fois la taille terminée fixer à nouveau la soie de montage noire.

Rabattre les poils de daim noirs sur le dessus pour former la carapace.

Conserver de chaque coté trois poils pour représenter les pattes, couper l’excédent de poils en conservant deux millmètres pour figurer la tête. Faire le noeud final et le vernir.

 

A l’aide d’une aiguille cyanoliter la carapace et passer deux couches de vernis. La mouche est terminée.

Même modèle en poils de daim marron pour la carapace et montage sur hameçon tiemco tmc 101 n°8, oui c’est gros mais au soir elles les prenaient sans refus. 

Scarabé foam:

Voilà un modéle plus discret à présenter sur le passage du poisson, ce genre de pêche en sèche à vue est vraiment très excitante.

Sur un hameçon tiemco tmc 101 n°14 enrouler la soie de montage 8/0 noire jusqu’à la courbure, fixer sur le dessus une bande de foam de trois millimètres d’épaisseur, réaliser une boucle avec la soie de montage et fixer sur le coté une bande de foam noir de deux millimètres d’épaisseur.

Enrouler le bande foam pas trop serrée pour représenter le corps.

Dans la boucle de soie restée en attente réalise un faux hackle de cul de canard teint en noir. 

Tailler à ras le cul de canard sur le dessus et un peu plus long dessous, rabatre la bande de foam pour représenter la carapace.

Réaliser dans une boucle un faux hackle de cul de canard teint en noir et l’enrouler pour représenter la colerette. Faire le noeud final, le vernir, la mouche est terminée. 

Le même montage en marron.

La punaise « Pentatoma Rufipes » 

La petite anecdote sur cette mouche c’est qu’avec geo mon compagnion de barque nous voulions absolument avoir une imitation de punaise pour cette sortie, vue les gobages que nous avions vue l’année dernière en septembre, alors ce fut un peu la course pour en monter quelque une. Fière de nos montages il ne manquait plus que quelques retombées sur le lac et il n’y en eu pas le matin, donc au casse croûte de midi nous en parlons à Vincent le garde en lui demandant ci il y avait des retombées dans l’aprés midi?….. « heu non en faite ce genre de punaises c’est pas avant septembre » qu’il nous dit.  pfffffffff  oui il y a comme ça des moments de grandes solitudes parfois mais c’est pas grave on est prêt pour septembre.hihi

Pour la carapace, utilisation d’une mousse préformée blanche de 15 millimètres. 

Pour la partie ventrale utilsation de foam cream épaisseur deux millimètres.

Découper le foam à la même taille que la carapace préformée.Repérer le dessus du foam.

Non c’est pas un hamburger.

A l’aide d’une lame de cutter, réaliser une entaille bien au milieu de la carapace.

 

A l’aide d’une aiguille et de colle cyanolite coller sur le foam deux poils de daim oranges pour représenter les pattes. 

Coller ensuite en croix les autres pates. 

Sur un hameçon tiemco tmc 101 n°8 enrouler la soie de montage 8/0 gris claire jusqu’à la courbure en emprisonnant tout au long de la hampe, sur le coté, un brin de nylon de 24/100.

Positionner la carapace préformée sur le nylon grace à la fente.

Encoller la hampe de l’hameçon avec de la colle cyanolite, rabatre la carapace sur la hampe, fixer le brin de nylon, faire le noeud final et poser une petite goutte de cyanolite.

A l’aide d’une aiguille mettre un peu de colle le long de la fente pour la joindre définitivement.

Positionner l’hameçon carapace vers le bas dans l’étau.

Bien encoller à la cyanolite la carapace préformée et y coller le foam avec les pattes prises en sandwich.

Tailler les pattes à la bonne longueur.

Teindre le foam de dessous avec un marqueur indélébile prismacolor orange et dessiner également une bande orange sur les cotés de la carapace.

Teindre la carapace avec un feutre indélébile prismacolor brun foncé et pour éclaircir un peu cette couleur tamponner le dessus, avant que ce ne soit sec, avec un mouchoir en papier.

Avec le même feutre marron foncé dessiner un « Y » sur la crapace.

 

Poser au milieu une goutte de peinture orange fluo.

 

Passer deux couches de vernis en dessous et trois couches sur la carapace. La mouche est terminée. 

Quelques heures plus tards.

Voilà fin de la présentation pour ce mois ci, bon montages à tous.

Mai arrive enfin, bientôt l’ouverture de l’ombre parceque là, la rivière commence vraiment à me manquer.


Partager:

Laisser un commentaire


19 commentaires