thymdd57

Nokill Palm Family

Loop wings et gammares

Juin se termine et beaucoup de belles sorties en rivière, nymphe au fil, à vue et pêche en sèche voilà le programme de ce mois qui s’achève. Juste deux sujets ce mois ci, pas trop de montage priorité à la pêche, les séches enfin plutôt émergeantes loop wings et encore des gammares dont un que je rêve de faire depuis longtemps. Grand merci à Jérémy (le petit belge de gaume) pour le portait qu’il a fait de moi et pour ses multiples dessins qui illustrent cet article.

Oreille de lièvre loop wings:

Sur un hameçon tiemco tmc 101 n°22 enrouler la soie de montage 8/0 grise jusqu’à la courbure de l’hameçon en emprisonnant cinq fibres de coq blue dun et un brin de fil iridescent jaune. 

Fixer une mèche de RG dubbing clair (dubbing de lièvre préformé sur un fil fin vendu en bobine) et l’enrouler sur la moitié de la hampe pour former le corps.

Cercler le corps avec le fil iridescent et fixer sur le dessus une touffe de herls de cul de canard gris dun.

Réaliser le thorax avec le RG dubbing, rabattre les herls de cul de canard en forme de boucle, faire le noeud final et le vernir. La mouche est terminée.

 

 

Ce montage peut être réalisé avec une multitude de matériaux différents, tout en cul de canard ou comme en en herls de faisan ou alors en herls de paon comme le modèle sur la photo 2. Voilà des  émergeantes passent partout qui flottent bien bas sur l’eau et qui restent néanmoins bien visiblent ci on prends soin de juste graisser la boucle de cul de canard.  

 

Loop wings noire croqué/monté:

Sur un hameçon tiemco tmc 101 n°20, fixer juste derrière l’oeillet, à l’aide de le soie de montage 8/0 noire, un brin de polyfloss blanc vers l’avant et sur le dessus une touffe de cul de canard noire. Enrouler la soie de montage jusquà la courbure en emprisonnant une touffe de dubbing synthétique fly rite noire.  

 

Torsader le dubbing avec la soie de montage, l’enrouler pour former le corps et le thorax.

 

Rabattre les herls de cul de canard en forme de boucle, faire le noeud final sous le polyfloss et le tailler à environ 2 millimètres. Vernir le noeud, la mouche est terminée. Cette mouche est vraiment trés polyvalente, utilisation possible en réservoir et en rivière elle imite beaucoup de choses, chiro,petit simulidé,fourmie… enfin toutes les petites crasses de l’été. 

Loop wings héron:

Sur un hameçon tiemco tmc n°22, fixer la soie de montage 8/0 grise et l’enrouler jusqu’à la courbure de l’hameçon et emprisonnant cinq herls de de coq pardo corzuno pour représenter les cerques et sur le dessus un brin de polyfloss crème. 

Tailler le polyfoss pour former un tag et fixer par les pointes trois herls de héron. Fixer sur le dessus au milieu de la hampe une touffe de cul de canard chinchilla gris. 

Torsader ensemble les herls de héron, les enrouler pour réaliser le corps et le thorax.

Rabattre les herls de cul de canard en forme de boucle.

Réaliser dans une boucle un faux hackle de cul de canard chinchilla gris, l’enrouler pour réaliser une petite colerette aérée. Faire le noeud final, le vernir, la mouche est terminée. Voilà une belle imitation de petite éphémère grise, je monte systématiquement une colerette assez fournie et en régle générale, je diminu drastiquement le nombre de fibres au bord de l’eau. La règle est toujours la même plus c’est agité, plus c’est fourni et plus c’est lisse, plus c’est anoréxique.   

Quill olive loop wings:

Sur un hameçon tof 2487 gold n°16, enrouler la soie de montage jusque dans la courbure en emprisonnant cinq herls de poule blue dun pour représenter les cerques. Fixer ensuite par la pointe un quill de dinde olive et une mèche de dubbing synthétique fly rite jaune.

Torsader le dubbing fly rite avec la soie de montage et l’enrouler pour former le sous corps.

Recouvrir le sous corps avec le quill en réalisant des pires juxtaposées en veillant à écraser les petites barbules sous les enroulements de manière à obtenir un corps bien lisse.

Fixer sur le dessus une touffe de cul de canard gris dun et une mèche de RG dubbing de lièvre claire.

Réaliser un bon thorax avec le RG dubbing.

Rabattre les herls de cul de canard en forme de boucle et fixer dessous quelques herls de poule blue dun pour représenter les pattes. Faire le noeud final et le vernir. La mouche est terminée. Je l’utilise exclusivement en rivière sur les ombres, aprés avoir passé pleins d’autres modèles plus petits refusés cette mouche de belle taille fait souvant la différence. 

Variante montée sur hameçon tiemco tmc 101 n°20  et quill de dinde violacé.

Mouche de mai par Jérémy.

 

Pearl coli gammare:

Enfiler une perle décentrée orange dépolie (pmi-g-03-0138F mini goutte miyuki)entourée de deux perles jaunes transparentes (pmi-g-03-0252 mini goutte miyuki) sur un hameçon tof 2487 gold n°12. Fixer la soie de montage 8/0 jaune et positionner définitivement les perles en place en réalisant des enroulements en croix à la base de chaque perles et en veillant à conserver en petit espace entre elles. 

Fixer dans la courbure une bande de scud back small olive, réaliser une boule avec la soie de montage et la laisser en attente puis revenir avec la soie derrière l’oeillet.

Enfiler dans la boucle du dubbing tof translucide couleur lièvre, twister la boucle et l’enrouler entre les perles. 

Tailler les fibres qui dépassent des côtés en ne conservant que celles du dessous pour représenter les pattes. Poser sur le dessus de chaque perles une toute petite goutte de colle cyanolite, rabattre la bande de scud back vers l’avant et faire le noeud final.

 

Poser de chaque côté et sur le dessus une goute d’époxy uv, bien répartir l’époxy à l’aide d’une aiguille et faire durcir avec la lampe uv. La mouche est terminée. Il est tout à fait possible de réaliser ce montage avec des perles classiques en veillant à mettre une grosse perle au centre entourée par deux plus petites mais ce montage est délibérément volumineux, le but est de proposer une belle bouchée. 

 

Gammare parasité:

Enfiler une perle orange dépolie (pmi-g-03-0138F mini goutte miyuki) sur un hameçon tiemco tmc 2488 n°14, fixer la soie de montage 8/0 grise et positionner définitivement la perle, bien au milieu de la hampe, en réalisant des enroulements en croix à sa base. Fixer sur le dessus dans la courbure un morceau de nylon 32/100, un brin de fil iridescent multicolor et en dessous par la pointe un demi hackle (un côté ébarbé) de poule blue dun.

Rabattre le hackle de poule dessous et le fixer (pas trop tendu penser au cerclage qui suit), poser une petite goutte de colle cyanolite sur la perle et rabattre le nylon au dessus. Poser une petite goutte de colle cyanolite sur la fixation du nylon bien laisser sècher et couper la soie de montage et le nylon bien à ras.

Cercler le corps avec le fil iridescent sans trop tendre pour obtenir un corps bien arrondi, pour éviter que le fil iridescent glisse sur le nylon, le truc c’est de mettre avec une aiguille une mini goutte de colle cyanolite sur le nylon à l’endroit du cerclage.

Poser de chaque côté une goutte d’époxy uv, bien répartir l’époxy à l’aide d’une aiguille et faire durcir avec la lampe uv. La mouche est terminée. La couleur spot orange est liée à un parasite, il semblerait que le poisson est  friant de ces gammares parasités. La couleur serait la première raison mais en plus ce parasite prend le contrôle du gammare et l’entraîne entre deux eaux là ou il est le plus vulnérable de manière à se retrouver dans les entrailles du poisson, lieu de reproduction du parasite et la boucle est bouclée. Cette histoire me plait bien, bien qu’elle soit un peu cruelle pour le gammare.

Gammare Stancev:

J’avais acheté quelques modèles de ce gammare à Goumois, à la Chipotte il me semble, cela remonte à bien des années. Je les avais trouvé telment beaux. Par la suite j’ai mis des noms sur les créateurs de cette mouche, Nadica et Igor STANCEV monteurs Macédonien. Pour la formule de montage ce fût une autre affaire, je n’ai rien trouvé, alors  je l’ai imaginé et monté à ma sauce.

Coller deux plaques (épaisseur 0.15) de plomb autocollant ensemble et plier par le milieu.  

Matériaux pour la découpe de la carapace, un marteau, un emporte pièce diamètre 12, un autre diamètre 15 et une chute de bois bien lisse. 

Réaliser la premiére découpe du plomb avec l’emporte pièce diamètre 12, attention la partie du haut doit rester fermer sur deux trois millimètres.

Là j’ai déplié les deux côtés pour bien montrer que la partie du haut n’a pas été découpée.

Deuxième découpe avec l’emporte pièce diamètre 15, on conserve l’ensemble du rayon de gauche et juste la moitié de celui de droite (il faut adapter en fonction de la taille de l’hameçon). Voilà la carapace est découpée.

Pour la suite du montage il nous faut un support en tôle fine à monter dans l’étau. 

Disposer la carapace en plomb à cheval sur le support et enduire les deux faces de colle cyanolite.

Découper une large bande de latex naturel, bien la tendre sur la carapace pour la coller uniformément en maintenant serré entre deux doigts. Attention, c’est la phase la plus délicate, pour un collage parfait il faut aller trés vite entre le moment ou on réparti la colle sur le plomb et celui ou on tend le latex dessus. 

Photo en plein délire.

Dessin de Jérémy……. un autre délire, merci l’artiste.

Découper proprement le surplus de latex, le meilleur outil pour cela c’est un scalpel ou faute de mieux un cutter. En faite le latex permet de refermer complètement la partie haute de la carapace et surtout c’est bien plus facile à teindre que le plomb.

Après le bricolage , le montage. Sur un hameçon tiemco tmc 2488 n°12 enrouler la soie de montage 8/0 marron claire jusque dans la courbure en conservant, en attente, l’extrémité du fil. Fixer sur le haut de la courbure, par la pointe, un hackle de poule blue dun. Réaliser un sous corps avec la soie de montage de manière à préparer une assise plus large pour le collage de la carapace. 

Enrouler le hackle de poule, tailler les fibres des côtés et du dessus de manière à ne conserver que les fibres du dessous pour imiter les pattes. Fixer vers l’avant quelques fibres de poule blue dun pour représenter les antennes. 

A l’aide d’une pince à épiler enlever le film blanc de protection à l’intèrieur de la carapace et coller celle ci sur la hampe de l’hameçon.

Cercler avec le brin de soie resté en attente à la courbure, faire le noeud final et poser une petite goutte de colle cyanolite sur le noeud.

Teindre le dos avec des feutres indélébiles prismacolor vert olive et minérale orange.

Teindre les flancs avec un feutre indélébile prismacolor jaune ocre en conservant une partie blanche (non teinte,latex naturel) au centre.

Poser de chaque côté une fine couche d’époxy uv et bien la répartir avec une aiguille sur l’ensemble de la carapace avant de la faire durcir avec la lampe uv. La mouche est terminée.

Bon ok c’est pas un montage simple mais j’ai pris, à vue cette année, quelques beaux ombres récalcitrants sur ce modéle. Je suis vraiment contant du résultat final, je les trouve vraiment beaux et je pense déjà ( c’est fait) à une version bien bien bien orange.

Voilà pour la version orange.

C’est fini pour ma présentation de juin, Juillet est là, toujours un très bon mois pour les thyms ci la météo nous est clémente sinon bons montages à tous.


Partager:

Laisser un commentaire


25 commentaires