thymdd57

Nokill Palm Family

Categorie » Montages Mouche

Klinkhamer/L’Aube/anoréxique rose/anoréxique autruche/rio gallégos

o

o

o

o

o

Un peu de montage, klinkhamer et anoréxiques, découverte d’une nouvelle rivière l’Aube et de mes nouvelles wadders patagonia rio gallegos

o 

Klinkhamer:

Cela faisait longtemps que je désirais réaliser ce type de montage parachute qui ce différenci des autres par un corps fortement immergé grace à la forme de l’hameçon. Bien sur le montage à part la forme n’est pas la version originale, plus un montage à ma sauce.

o

Sur un hameçon Tiemco tmc 212Y fixer le fil de montage 8/0 noir et fixer une mêche d’antron yarn blanche, ensuite aller jusqu’à la courbure en emprisonnant un brin de tinsel or oval, finir par réaliser une boucle de fil de montage et revenir vers l’oeillet.

Dans la boucle de fil réaliser un dubbing d’haretron golden brown n°4, l’enrouler pour réaliser le corps et le cercler avec le tinsel oval. Réaliser de nouveau deux boucles de fil de montage et faire plusieurs tours à la base de l’antron yarn pour préparrer l’assise de la collerettte.

Dans une des boucles réaliser un dubbing de hare’e ice dub peacock (c’est plus solide que les herls de paon) et l’enrouler pour représenter le thorax. 

Dans la deuxième boucle de fil réaliser un faux hackle bien fourni de cul de canard gris foncé et l’enrouler à la base du yarn en forme de parachute. Faire le noeud final et le vernir. Couper le yarn en concervant environ six millimètres et tailler la collerette à la bonne dimension, la mouche est terminée.

Vue de dessus.

Montage en trois tailles, hameçons de 19, 15 et 11  pour commencer, il parait que les ombres aiment bien cette friandise. 

o

o

L’Aube:

Rencontre entre gobnautes de “la communauté du grand nord est” pour découvrir l’Aube au cour du long week end du 14 juillet . La rivière est magnifique, très claire (bon un peu basse comme partout) autorisant la pêche en nymphe et surtout sèche à vue.  

Oui en sèche et à vue, vraiment génial de voir le poisson juste se décaler au passage de la mouche, monter et la refuser pour ne plus venir la voir ensuite, histoire de nous faire comprendre qu’on ne l’y reprendra pas deux fois ou enfin venir la cueillir en toute tranquillité.

Cette mouche la faisan gnat (sans le cerclage or) a bien marché. https://thymdd57.gobages.net/2008/04/27/faisan-gnat/ 

Bon je vous le prèsente quand même celui là, ok pas bien gros, pris à vue au final sur un micro sedge biot ci dessous………… après quand même plus de deux heures et 23 models de mouches différentes (oui j’ai compté parceque ça faisait longtemps qu’on m’avait plus fait ce coup là)

Micro sedge biot  https://thymdd57.gobages.net/2009/11/22/mini-sedgesnymphes-toupetanorexiques/

Pour les ombres, ils sont très combatifs et ont une robe bien particulière avec juste quelques points noires suivis de points bien oranges. 

 

et autre signe particulier une partie blanche sur le haut à l’avant de l’étendard.

Les blancs sont également de la partie avec des chevesnes et des barbeaux.

Y a aussi  des brocs, signe distinctif il aime bien les nymphes de JM51  surtout en 10/100…

Un joli poisson en sèche sur oreille olive https://thymdd57.gobages.net/2008/08/31/bug-orangequimperloise-griseoreille-olive/ 

Voilà grand merci Necra, Thymalus10, Loops et JM51 pour l’acceuil, le barbeuc et le guidage, bravo Hervé57 pour l’organisation et pour avoir été avec Annick et Fox527 (buldo57 lol) de formidables compagnions de gîte. A bientôt au bord de la Moselle pour une nouvelle aventure.   

o

o

Anoréxique rose:

Histoire de mettre de la couleur dans ma boîte à mouches sèches et surtout vous présenter ce nouveau produit acheté au salon de Charleroie, les “stripped peacock eye quill” de chez   http://www.polishquills.com/    . Les quills d’oeil de paon ébarbés ce n’est pas une nouveauté mais là ils sont vraiment de bonnes qualités et la palette des teintes est unique (10 couleurs différentes). Pour le montage de série c’est vraiment le top pour environ 3€ la pochette (attention la quantité dans les pochettes sur ma photo correspond à deux pochettes que j’ai regroupé en une seule).

 

Hameçon Tiemco tmc 101 n°20, fil de montage Uni thread 8/0 pink, corps Polish quill pink vernis et aile en cul de canard rose bonbon. 

o

o

Wadders Patagonia rio gallegos:

Une nouvelle paire de wadders pour changer  l’ancienne qui commencait à avoir l’option piscine incorporée. Mes premières remarques après un gros mois d’utilisation. Ci dessous le croisement dans le dos des bretelles, une dans le dos et deux sur l’avant.   

Première nouveauté, les 3 bretelles qui vont jusqu’à la taille et qui sont équipées de clips (photo ci dessous) qu’il suffit d’ouvrir pour transformer rapidement les wadders en pantalon de pêche. 

Position wadders

Position pantalon

En plus il est h2no HYDROSTORM…et on sait d’ou il vient…

La poche extérieur  est trés grande et étanche, idéale pour y mettre le dégraissant, la graisse, le mouchoir pour sècher la mouche,etc… 

La poche intérieur étanche en caoutchouc est elle plus petite, fermeture par zip plus velcro idéal pour y mettre les papiers, clefs de voiture et le reste qui doit rester au sec. Bon le zip est un peu dur à fermer et cette pochette ne me semble pas bien solide, à voir dans le temps. 

Coté positif et qui a guidé mon choix c’est que l’ensemble de la couture intérieur au niveau des jambes est solidifiée par un film plastique (photo ci dessous). Domage que l’ensemble des coutures ne soit pas traitées de la même manière.

Au niveau de la coupe c’est pas mal, peut être un peu étroit au niveau des molets ( j’ai aussi de gros mollets). Les petits plus, les chaussons néoprène sont recouverts de laine et il y a des renforts en néoprène au niveau du genoux que l’on peut enlever par l’intérieur mais bon pour environ 450€ je lui demande juste de rester étanche le plus longtemps possible. 

o

o

Anoréxique autruche:

Sur un hameçon Tiemco tmc212Y n°19 fixer la soie de montage 8/0 light olive et de suite sur place, à la bonne longueur, une pointe de plume de cul de canard gris foncé. Emprisonner un Polishquill golden olive et réaliser le sous coprs avec le fil de montage. 

 

Redresser le cul de canard en faisant un tour de fil à la base de l’aile, enrouler le quill pour représenter le coprs et le vernir.

Sur un herl naturel d’autriche enlever à l’aide d’une pince à épiler les petites barbules en ne concervant qu’une portion de 6 millimètres environ comme sur la photo ci dessous.

Fixer le herl ainsi préparer en positionnant les barbules restantes vers l’extérieur

Enrouler le herl d’autruche à la base de l’aile, faire le noeud final et le vernir. La mouche est terminée.

o

o

Bons montages à tous


Nymphes à perles/four wings legs et para/nymphes vitrail oranges et porcelaine écarlates/mes boîtes

 

o

o

 

 

o

o

Au programme petits bonbons pour la pêche à vue, deux nymphes en perles, la bille or perles oranges et la bille rose perles oranges. Ensuite deux montages pour l’automne à ailes dressées, la four wings legs et la four wings para . Pour finir des nymphes pébéo les nymphess vitrail oranges et les  nymphes  porcelaine écarlates.

o

o

La bille or perles oranges:

Enfiler dans l’ordre sur un hameçon tiemco tmc 2488 gold n°16 une bille laiton or de 2 millimètres, trois perles de verre orange PMI-R-11-0008  (rocaille miyuki) et fixer à la courbure la soie globrite orange fluo.

Fixer quelques fibres de plume de coq orange pour représenter les cerques et avec le globrite réaliser la partie arrière du corps. Saturer le globrite de colle cyanolite et passer deux couches de vernis. La mouche est terminée. 

o

o

La bille rose perles oranges:

Enfiler dans l’ordre sur un hameçon Tiemco tmc 2488 gold n°14 une bille tungstène rose de 3 millimètres, une perle de verre rocaille orange PMI-R-08-0138 et deux perles de verre orange PMI-R-11-0008 (rocaille miyuki). Fixer la soie globrite rose fluo.

Fixer quleques fibres de coq rose fluo pour représenter les cerques et avec le globrite rose réaliser la partie arrière du corps. Saturer le globrite de colle cyanolite et passer deux couches de vernis incolore. La mouche est terminée.

o

o

J’ai toujours lu et pensé que la chose que le poisson voyait en premier arriver vers lui et bien c’était le haut des ailes et ensuite progressivement l’ensemble de la mouche, encore faut il que la position de notre mouche sur l’eau soit parfaite, le montage parachute permet une présentation idéale. La difficulté des deux montages qui suivent c’est d’arriver à mettre l’ensemble des matériaux aux bons endroits sur un hameçon n°20.

Pour l’automne sur les lisses c’est là quelles seront le mieux utilisées, dans les deux montages il y a ma vision de la mouche réaliste (ça va faire rire les monteurs maquetiste)  en représentant un maximum d’éléments, cerques, éxuvie,ailes, thorax, pattes…  en opposition à mes models d’ensembles composés d’un simple dubbing pour le corps et d’un enroulement de cul de canard pour la collerette.

o

Four wings legs:

Sur un hameçon Tiemco tmc 101 n°20 fixer la soie de montage 8/0 grise dun jusqu’à la courbure  de l’hameçon en emprisonnant  5 fibres de coq pardo corzuno pour représenter les cerques et sur le dessus un brin de polyfloss crème.

Fixer vers l’arrière une mèche de fly rite pale morning dun n°31 et vers l’avant un brin de vytafloss marron.

Préparer quatre ailes en pointes de hackles de coq limousin en taillant des deux cotés du rachis. 

Préparer les pattes, pour cela il faut utiliser une petite plume de perdrix grise et arracher des fibres de chaque coté en ne conservant que 5/6 fibres de pointe qui serviront à la fixation de la plume et trois fibres de chaque coté qui représenterons les pattes.

Fixer les ailes sur le dessus et les redresser ensuite, fixer par la pointe  les pattes en dessous. Revenir avec la soie de montage à la courbure de l’hameçon.

Torsader la soie de montage avec le fly rite et l’enrouler pour réaliser le corps jusqu’à devant les ailes. La difficulté est de ne pas emprisonner les pattes, évitez de tirer sur le rachis de la plume de perdrix se servir plutôt d’une aiguille pour dégager la plume à chaque tour de dubbing.

Rabattre sur le dessus vers l’avant entre les ailes le brin de vytafloss et ensuite rabattre vers l’avant sous la hampe la plume de perdrix pour représenter les pattes. Faire le noeud final, le vernir, la mouche est terminée.

 

Mouche terminée vue de face.

o

o

Four wings para:

Sur un hameçon Tiemco tmc 101 n°20 fixer la soie de montage 8/0 grise dun jusqu’à la courbure  de l’hameçon en emprisonnant  5 fibres de coq pardo corzuno pour représenter les cerques et sur le dessus un brin de polyfloss crème.

Fixer vers l’arrière une mèche de fly rite pale morning dun n°31 et vers l’avant un brin de vytafloss marron.

Préparer quatre ailes en pointes de hackles de coq limousin en taillant des deux cotés du rachis.

 

Fixer les ailes sur le dessus et les redresser ensuite réaliser une boucle avec la soie. Revenir avec la soie de montage à la courbure de l’hameçon.

Torsader la soie de montage avec le fly rite et l’enrouler pour réaliser le corps jusqu’à devant les ailes.

Réaliser dans la boucle un faux hackle de cul de canard gris dun et l’enrouler en parachute à la base des l’ailes.

Rabattre sur le dessus vers l’avant entre les ailes le brin de vytafloss. Faire le noeud final et tailler la colerette parachute à la bonne taille. Vernir le noeud final et  la mouche est terminée.

Mouche terminée vue de face.

 

o

o

Les nymphes vitrail oranges:

Encore une cession de nymphes Pébéo que j’aime vraiment, autant en nymphe à vue pour les plus petites qu’en nymphe au fil, genre roulette, pour les plus lourdes.

Hameçon Tiemco 2488 gold n°14, fil de plomb diamètre 0.75 et hameçon n°16 plomb diamètre 0.60, sous couche peinture Pébéo porcelaine 150 ivoire n°43 et ensuite Pébéo vitrail orange n°16 plus trois couches de vernis, soie de montage 8/0 jaune, thorax en ice dubbing shrimp (orange).

Pour le model du milieu en perdrix il m’a permi de prendre quelques jolis poissons .  Hameçon Tiemco 2488 n°14, fil de plomb diamètre 0.80, sous couche peinture Pébéo porcelaine 150 ivoire n°43 et Pébéo vitrail orange n°16 plus 3 couches de vernis, soie de montage 8/0 marron claire, thorax en ice dubbing golden brown et collerette aérée en perdrix grise. Nymphe déjà présentée là https://thymdd57.gobages.net/2010/08/28/faisan-tail-cuivreporcelaine-safrankiro-miss-lafayettegammare-epoxy-uv/

o

o

Les nymphes porcelaine écarlates:

Le model sans bille déjà présenté c’est révélé être la mouche du jour lors d’une sortie en pêche à vue, elle faisait bouger les poisons de loin alors que juste avant ils restaient pratiquement indiférents à des mouches de teintes plus “classiques”. Donc du coup réalisation d’une série avec bille plus lourde. 

Hameçon Tof B100 rouge n°14 et bille tungstène rose diamètre 3.2 , fil de plomb diamètre 0.75, sous couche peinture Pébéo porcelaine 150 ivoire n°43 et écarlate n°06 plus 3 couches de vernis, soie de montage 8/0 rose et thorax en ice dubbing uv rose.

Je me suis pas contenté  du premier montage sur hameçon Tiemco 2488 n°14, fil de plomb diamètre 0.75, sous couche peinture Pébéo porcelaine 150 ivoire n°43 et écarlate n°06 plus 3 couches de vernis, soie de montage 8/0 rose et thorax en ice dubbing uv rose, j’en ai profité pour en refaire quelques unes et pour ajouter une taille plus petite sur hameçon Tiemco 2488 n°16, fil de plomb diamètre 0.60.

o

o

Rangement nouvelles boîtes étanches:

Une fois tout les trois ans environ je fait le tour complet de mes boîtes à mouches, le but est trés simple éliminer les models avec lesquels je ne pêche jamais de manière à faire de la place pour les futures essais et surtout limiter le nombre de models pour ne pas tomber dans la profusion (confusion) qui peut être néfaste, mieux vaut toujours privilégier l’action de pêche avec des mouches éprouvées auquelles on croit fort.

D’autres critères importants pour le choix des boîtes, une grande contenance de manière à substituer les quatres  boîtes actuelles, recherche de la légèreté aussi 4 boîtes en aluminium (+ plomb et billes tungstènes…lol) ça pèse quand même en fin de journée et aussi le coté étanche des boîtes modernes, étant adepte du wadding souvant profond, avoir à sècher l’ensemble de mes mouches (et les supports en mousse) qui ont bu la tasse c’est vraiment trés contraignant après une longue partie de pêche mais obligatoire sous peine de voir rapidement les hameçons s’oxider.

Voila les bêtes de course, grands models 4 faces (870 emplacements par boîte) made in China copie d’une marque connue de tous, bon ce sont de bien moins jolis objets que mes Wheatley d’avant (j’avoue que cela m’a freiné un temps) mais place aux cotés pratiques et à l’efficassité. 

Attention quand même à la taille des boîtes (plus longues que les Wheatley) et au niveau étanchéité cela n’est pas fait pour passer un temps prolongé sous l’eau, il n’y a pas d’aération sur ce type de boîte donc si de l’humidité entre (pluie par exemple) il faut absolument au retour de la pêche les laisser ouvertes pour l’évacuer .    

Les noyées, les sulphures, les mouches de mai et les nymphes.

Les mouches sèches, sedges, fourmies, éphémères et autres crasses.

La photo suivante est devenue depuis quelques temps une vrai interrogation pour moi, le contraste au fil des ans entre la grande neutralité des teintes de mes mouches sèches et l’exubérence des couleurs fluos et flashys des nymphes?

Il est vai que je ne recherche que l’ombre (bon si  une truite se présente c’est pas vadé rétro satanas non plus) et j’aime à voir évoluer ma nymphe en pêchant à vue, mais bon même si j’utilise déjà le rose bonbon  pour l’ombre en surface pourquoi pas les autres teintes après tout !

o

L’eau est de retour dans l’est, après les mois de mars/avril/mai/juin sans précipitation le niveau de nos rivières sans avoir atteind le point critique en terme de débit et de température ont semble  t ‘ils passaient le cap  grace au mois de juillet pourri et un début aout du même genre avec de belles précipitations en plus.

Bonnes nouvelles pour les rivières, les poissons et les sorties à venir. 

O

Bons montages à tous.   


Gammare orange/Gambug olive/La vitaline/Les softs

o

o

o

La pêche en rivière touche à sa fin même pour les accrocs de l’ombre. Que nous reste t’il pour meubler jusqu’à la belle saison??? Pleins de belles choses, la traque du brochet, la pêche en réservoir, le montage, et surtout la préparation de nos pêches de demain.

o

Dans cet article vous trouverez encore des gammares, là je pense avoir fait le tour  pour finir sur le gammare orange et les gambug olive et orangé. Déjà quelques belles sorties en lac avec le sentiment que balader un gros streamer ne me branche vraiment plus du tout, rechercher de nouvelles voies comme la pêche à vue ou celle aux kiros… pareil pour le montage, et pourquoi pas la vitaline, quelque chose qui immite tout à la fois. Pour terminer par les softs, dépouillées à l’extrême pour les gobages de l’extrême  fin de saison.

o

o

Gammare orange:

Après avoir fait le gammare Stancev olive je voulais faire le même en orange, l’utilisation d’hameçon pré-plombés Siman n° 12 permet de réaliser un montage plus simple et différent au niveau du plombage (plus lourd). 

A la courbure fixer la soie de montage 8/0 orange en concervant un brin de vingt centimètres pour le cerclage.

Préparer un petit hackle de poule en enlevant toutes les fibres de la base plus toutes celles d’un côté.

Fixer dans l’ordre une bande de latex orange et le hackle de poule par la pointe, poser une petite goutte de colle cyanolite et couper la soie de montage. Fixer la soie de montage juste derrière l’oeillet

Recouvrir l’ensemble du corps en plomb avec le latex bord à bord en évitant de juxtaposer les spires. Rabattre le hackle de poule vers l’oeillet pour représenter les pattes.

Cercler le corps avec la soie laissée en attente en prenant soin de bien emprisonner les pattes et poser vers l’avant une touffe de herls de poule orange pour représenter les antennes. Bloquer la soie de montage avec une petite goutte de colle cyanolite et la couper.

On passe à la teinture du latex à l’aide de feutres prismacolor olive et brun.

Teinter le latex en olive, des côtés et sur le dessus en concervant la partie centrale orange et finir en repassant la couleur brune sur la tranche du dos et un peu des côtés.

A l’aide d’une aiguille répartir une fine couche d’époxy uv sur l’ensemble du corps et polimériser avec la lampe uv. La mouche est  terminée.

o

o

Gambug olive:

Pourquoi gambug ? pas vraiment un gammare, plus vraiment un bug mais pour sur un model d’ensemble. Montage fait en deux tailles, avec des carapaces en tungstène préformées  small d’environ 9 millimètres de long montées sur hameçon Tiemco tmc 101 n°16 et des carapaces medium d’environ 11 millimètres montées sur un Tiemco tmc 101 n°14.

Remplir la fente du dessous de colle cyanolite.

Pour bien épouser la forme légèrement bombée des carapaces préformées, plier à environ trois millimètres de l’oeillet, la hampe de l’hameçon légèrement vers le bas.

Poser la carapace encollée sur la hampe de l’hameçon et profiter du surplus de colle à la courbure pour coincer et coller un brin de fin wire argent.

Cercler le corps avec le wire argent et le bloquer par une petite goutte de colle cyanolite, en profiter pour bien enduire le dessous de colle cyanolite.

Voilà l’ensemble de la série saucissonée.

Passer sur l’ensemble du corps une couche de peinture Pébéo Vitrail nacrée n°39 et laissé sècher deux à trois heures. 

Poser ensuite une couche de peinture Pébéo Porcelaine 150 dune  n°32  sur l’ensemble de la mouche en concervant une touche de nacré sur le milieu.

Laissé sècher deux à trois heures et poser sur le dessus (l’ensemble du dos) une couche de peinture Pébéo Vitrail greengold n°22 .

Laissé sècher environ 8 heures et enduire l’ensemble de la mouche d’une trés fine couche d’époxy uv et passer sous la lampe uv pour polimériser l’époxy . La mouche est terminée.

Pour la version orangée aprés avoir laissé sécher la peinture Pébéo Vitrail nacrée n°39, poser une couche de peinture Pébéo Vitrail orange n°16 sur l’ensemble de la mouche en concervant ou touche de nacré sur le milieu.

Laissé sècher deux à trois heures et poser sur le dessus (l’ensemble du dos) une couche de peinture Pébéo Vitrail brun n°11.

Laissé sècher environ 8 heures et enduire l’ensemble de la mouche d’une trés fine couche d’époxy uv et passer sous la lampe uv pour polimériser l’époxy . La mouche est terminée.

o

o

Voilà doucement revenue le temps des réservoirs. La vitaline que je vous présente n’est pas vraiment un oeuf, pas vraiment un alevin à vésicule résorbée, pas vraiment un kiro et pourtant un peu de tout cela. L’utiliser lorsque les arcs démarrent leur simulacre de fraie, poser un train de kiro dans le regroupement provoque souvant la touche,  je la place dans ce cas de figure en pointe de mon train de trois mouches. 

o

o

La vitaline:

Sur un hameçon Kamasan B100G n°14, placer une perle décentrée orange (mini goutte miyuki) juste derrière l’oeillet, la bloquer en position avec la soie de montage 8/0 blanche et poser une goutte de colle cyanolite.

Fixer une petite méche de reel eggs blanc de chez Hareline sur le dessus, poser une petite goutte de colle cyanolite sur la fixation. Prendre la mèche entre le pouce et l’index et arracher (ne pas couper c’est plus jolie en arrachant) le surplus en concervant environ deux centimètres de reel eggs .La mouche est terminée.

Montage identique pour les trois versions seul la couleur de la perle change, en haut perle orange dépolie réf. PMI-G-03-0138F, au milieu la version orange avec une perle transparente réf. PMI-G-03-0138  et en bas une perle dépolie cérusée réf. PMI-G-03-0138FR.

 

o

o

o

Les softs:

L’ensemble des softs est montés sur hameçon Tiemco TMC 101 n°20, pour la fiche de montage complète prendre pour exemple l’anoréxique olive dans cet article   https://thymdd57.gobages.net/2009/11/22/mini-sedgesnymphes-toupetanorexiques/

o

Difficile de faire plus simple et plus rapide niveau montage, mais depuis toujours et je suis certain qu’à un moment ou à un autre vous avez eu la même réflexion ,”mais pourquoi monte t’il sur ma mouche bien plus grosse et visible que les frêles éphémères qui dévalent le courant ?” . Je tente juste d’apporter une réponse, même en tentant de coller au plus pret  de l’éclosion en cour nos immitations sont quand même bien différentes, cette différence n’est pas spécialement un handicap, pour illustrer si au goûté vous présentez un plateau d’éclairs au chocolat et que l’un est un peu plus gros que les autres il y a de forte chance que c’est celui là qui partira le premier et si au milieu des éclairs il y a une vienoise  (saucisse) il y a encore plus de chance qu’elle reste au final sur le plateau. 

o

Par contre lors de grosses éclosions, souvant en fin de saison, sur des poissons bien éduqués la donne n’est plus la même, il y a plétor de mouches, le poisson à tendance à monter sur une image bien spécifique (séche ou nymphe émergeante voir les deux) et dans ce cas de figure le mieux c’est que nos immitations soient le plus justes et le plus dépouillées possibe, dans cette situation les softs peuvent vraiment faire la différence. Ce ne sont bien entendu pas des mouches pour pêcher l’eau mais bien les gobages et le plus pret possible, un passage je récupère l’immitation, je la sèche  et ainsi de suite.     

o

o

Soft light cahill cdc.

o

o

Soft light cahill 2 ailes fly wings

La même de face.

o

o

Soft light cahill 4 ailes coq blue dun

La même de face.

o

o

Soft olive 4 ailes de coq dun.

La même de face.

o

o

L’automne souffle cette feuille qui virevolte jusqu’à se coucher morte sur l’onde juste à côté de ce frêle insecte qui lui vient juste de naître. Tout n’est qu’opposé et paradoxe en cette saison, le temps grisonnant offre un cadre magnifique à cette forêt rouille et pourpre qui rougit simplement de jalousie face au faste de l’explosion du printemps  à venir.

o

o

Bonne fin de saison et bons montages à tous. 


Faisan tail cuivre/Porcelaine safran/Kiro Miss Lafayette/Gammare époxy UV

o

o

o

Le titre aurait pu être “les instruments détournés” mais non, encore et toujours  des noms de mouches, comme d’habitude c’est souvant durant mes congés d’aout que je monte beaucoup et que je pêche encore plus, utilisation des matériaux “miracles” achetés de ci de là et qui s’entassent avant utilisation, réalisation des idées les plus folles. Pas de grosses nouveautés ou de “absolut catch à tous les coups” mais plutôt des complèments d’articles avec l’utilisation d’instruments détournés, histoire de se faciliter un peu le montage et de tenter de rendre nos imitations belles à nos yeux. 

o

Au programme une petite série de faisan tail dont la Faisan tail cuivre, poursuivie par une Porcelaine safran mainte fois représentée en photo mais dont la fiche montage manquait cruellement surtout avec le nombre de poissons qui sont venus y goûter et également quelques autres models de types porcelaine. Les premières séries de kiros sont déjà terminées, je n’aime pas être à la bourre et l’automne avec les réservoirs approche à grand pas, voici un petit nouveau le Kiro Miss Lafayette. Pour finir un montage de gammare déjà présenté mais dans de nouvelles teintes, le Gammare killer bug époxy UV en décomposant un peu plus la phase avant et pendant l’époxy.

o

o      

Faisan tail cuivre:

Sur un hameçon Tiemco tmc 2488 n°16, fixer la soie de montage 8/0 camel et l’enrouler jusqu’à dans la courbure en emprisonnant un brin de cuivre fin. 

Fixer quatre herls de queue de faisan et conserver les pointes  pour représenter les cerques.

Fixer par la pointe six herls de queue de faisan.

Torsader les herls de faisan,  les enrouler pour former le corps et cercler avec le cuivre.

Avec le reste du brin de cuivre réaliser une tête ronde. Répartir une goutte d’époxy UV sur la tête.La mouche est terminée.

Version olive sur hameçon de 14 et bille laiton diamètre 3.2

Version chocolat sur hameçon de 14 et bille laiton diamètre 3.2


o

o

Porcelaine safran & Co:

Je dirais juste que pour l’instant après tous les essais de couleurs réalisés, c’est avec cette teinte porcelaine safran que j’ai pris le plus de poissons. Au debut je trouvais cette nuance pas assez orange flash et au final cet “orange cassé” me va très bien, de plus cette nymphe est prenante aussi bien sur les ombres, les truites, les barbeaux,…

Je réalise, en général, cette mouche en deux tailles, sur un hameçon Kamasan B100 gold n°14  bille laiton orange fluo 3.2 et sur un hameçon Kamasan B100 gold n°12 bille tungstène orange fluo 3.8. Dans les deux cas je redresse l’oeillet à la pince.

Réaliser les enroulements de plomb en conservant environ deux millimètres entre la bille et le plomb pour pouvoir y faire ensuite le thorax. Utiliser du plomb diamètre 0.9 ou 1 millimètre sur les hameçons n°12 et diamètre 0.7 sur les hameçons n°14.

Il faut les deux teintes suivantes, Pébéo ivoire porcelaine 150° n°43 et Pébéo safran porcelaine 150° n°03

Au pinceau réaliser la sous couche avec la  couleur ivoire et laisser sècher 24 heures.

24 heures plus tard c’est prêt à passer au four à 150° pendant 35 minutes

Pas toujours simple lorsqu’on à plusieurs pots de peinture de voir le vrai rendu des couleurs, une petite astuce permet de visualiser directement ce que l’on recherche, en fait se faire son propre nuancier.Pour cela le mieux est de profiter du fait que le haut du capuchon des pots Pébéo est creux, coller dans le fond une petite pastille aimantée de manière à maintenir le montage “éprouvette” réalisé sur un hameçon fin de fer longue tige n°10. Cela permet de suite de visualiser l’ensemble des couleurs disponibles et de choisir plus facilement entre les nuances du style vermillon, écarlate, corail dans les différents produits porcelaine ou vitrail…Je me sers de cet hameçon “test” pour monter différentes couleurs de billes et dubbings de manière à visualiser le rendu final avant de lancer une série. 

Au pinceau réaliser la couche finale safran et laisser sècher 24 heures.

24 heures plus tard c’est de  nouveau prêt à passer au four à 150° pendant 35 minutes

Une fois la deuxième cuisson terminée, passer au minimum trois couches de vernir  marin sur le plomb. Fixer la soie de montage 8/0 jaune et réaliser une boucle.

Utilisation de dubbing ice dub uv shrimp pink (bien plus orange que pink) pour le thorax.

Positionner une mèche de ice dub dans la boucle et la twister.

Enrouler le dubbing pour représenter le thorax. Faire le noeud final, la nymphe et la série est terminée.

Le même montage en plus petit sur hameçon n°18, bille laiton 2.4 et fil de plomb diamètre 0.6.

Dans la foulée d’autres modèles.

o

Hameçon Tiemco 2488 n°14, fil de plomb diamètre 0.7, sous couche peinture Pébéo porcelaine 150 ivoire n°43 et écarlate n°06, soie de montage 8/0 rose et thorax en ice dubbing uv rose.

o

Hameçon Tiemco 2488 n°14, bille laiton chocolat diamètre 3.2, fil de plomb diamètre 0.7, sous couche peinture Pébéo porcelaine 150 ivoire n°43 et dune n°32 et thorax  en ice dubbing golden brown.

o

Hameçon Tiemco 2488 n°14, fil de plomb diamètre 0.7, sous couche peinture Pébéo porcelaine 150 ivoire n°43 et Pébéo vitrail orange n°16, soie de montage 8/0 marron claire, thorax en ice dubbing golden brown et collerette aérée en perdrix.

Pour terminer dans cette série de nymphes en plomb peint, des petites sur hameçon Tiemco 2488 n°18 et n°20 tout en plomb plus époxy uv.

Une fois la cuisson de la dernière couche de peinture terminée, poser sur les cotés et au dessus une couche d’époxy en formant une bosse transparente.

o

o

Kiro Miss Lafayette:

Réalisation d’un kiro rouge et noir, duo de couleurs très attractif, merci Syl20 et surtout Miss Lafayette (jument fort sympathique) pour cette belle touffe de crin.

Sur un hameçon Tiemco TMC 2488 n°12 fixer la soie de montage 8/0 rouge sang et fixer sur le dessus un crin de cheval noir.

Enrouler la soie de montage  jusqu’à dans la courbure en emprisonnant sur le dessus le crin  et revenir avec la soie  en spires jointives vers l’oeillet.

Cercler en spires non jointives le corps avec le crin, il faut laisser le moins d’espace entre deux spires de manière à juste entrevoir la soie rouge en dessous.

Comme on peut le voir sur les deux photos précédantes le crin de cheval est bien rond et une fois enroulé cela donne un corps assez épais de plus vue sa raideur il reste difficile à monter sur des hameçons de tailles plus petites.L’astuce consiste donc à simplement écraser le crin à l’aide d’une roulette à joint (magasin de bricolage rayon pose de papier peint) sur un support dur (plaque de verre ou plexiglass) en effectuant plusieurs aller retour pour obtenir une fibre bien plate.

Une fois traité de cette manière on obtient un corps bien plus fin et il est maintenant tout à fait possible de réaliser ce montage sur des hameçons plus petits

Après avoir réalisé une tête/thorax avec la soie de montage, saturer l’ensemble de la mouche de colle cyanolite et passer plusieurs couches (3 mini) de vernis incolore.

A gauche le kiro réalisé avec le crin naturel et à droite le même montage avec le crin écrasé pour obtenir un corps plus fin.

Cette technique peut également être utilisée sur d’autres matériaux épais, par exemple cela fonctionne trés bien sur les rachis de coq teints, on obtient de cette manière des quills fins bien plus faciles à monter même sur de petits hameçons,  c’est également une manière de trouver une utilité aux grandes plumes des cous de coq afin d’obtenir de beaux quills très solides.

A gauche le montage réalisé avec le quill naturel et à droite le même montage avec le quill écrasé .

Pour la formule de montage, hameçon fin de fer barbeless n°18, soie de montage 8/0 light cahill, corps rachis de coq écrasé ginger vernis et aile unique en cul de canard marron.

o

o

Gammare killer bug époxy UV:

J’avais déjà présenté ce type de montage réalisé avec un dubbing Tof translucide de couleur chaire  http://www.ofish.be/ofish/catalog/product_info.php?cPath=1_112&products_id=248  dans cet article  https://thymdd57.gobages.net/2009/04/29/bibiotipulegammarescarabes/#comment-147  mon but est de montrer plus précisément certaines étapes et outils particuliers utilisés ainsi que de tester  d’autres couleurs dont une plus neutre, mais toujours avec le même dubbing translucide qui pour moi est vraiment un plus pour ce type d’imitation. 

La seule différence avec le gammare de couleur chaire présenté dans le lien précédant, c’est l’utilisation pour réaliser le corps de dubbing translucide killer bug et le montage est réalisé en deux tailles hameçons n°12 et n°14

Une fois le corps réalisé il faut tailler le dubbing à ras au ciseaux des deux cotés et au dessus, on ne concerve que les fibres en dessous pour représenter les pattes.

Le problème avec la taille aux ciseaux c’est qu’il reste toujours de petites fibres de dubbing rebelles. Le but est d’avoir une surface la plus propre possible avant la pose de l’époxy pour obtenir une finition de la carapace la plus lisse possible. L’utilisation d’un petit cautérisateur électrique (à piles) et vraiment l’outil parfait pour cela . Vous pouvez trouver cet outil, ressemblant à un gros feutre, facilement là    http://www.ofish.be/ofish/catalog/product_info.php?cPath=1_109_1090209&products_id=2416   et là   http://www.euro-fly.com/PBSCProduct.asp?ItmID=3509618.

L’utilisalion et le fonctionnement sont trés simples, il suffit d’appuyer sur le bouton de contact pour chauffer la pointe du cautérisateur au rouge.

Il ne reste plus qu’à brûler les petites fibres qui dépassent en s’approchant doucement du corps de la mouche, attention il faut rester environ à un millimètre des parties à traiter sans toucher le corps sous peine d’y faire des trous et surtout ne pas rester trop longtemps à la même place sous peine de faire chauffer de trop le fil de cerclage qui lui va brûler indirectement le dubbing. 

Sur cette photo on voit la différence entre la partie avant qui vient d’être “cautérisée” et la partie arrière juste faite aux ciseaux.

Voilà le résultat une fois l’ensemble du corps traité, la finition est parfaite avant la pose de l’époxy.

Concernant l’époxy je n’utilise que des colles époxy uv, plus simples à utiliser que les produits bi composants, bien que ce ne soit qu’une question d’habitude. L’époxy uv ne nécessite aucun mélange, elle reste “fluide” et se travail tant qu’on ne l’expose pas à une lumière uv (attention à ne pas  travailler le produit en plein soleil…) et en prenant soin de positionner les tubes la tête en bas il n’y a pratiquement aucune bulles d’airs qui se formera.

Pour la polymérisation( faire durcir quoi..) de la colle il faut une source uv en générale on trouve facilemnt de petites lampes  une led uv qui sont plus des gadjets (pile vide à vitesse grand v) surtout si on utilise souvent les produits par contre les lampes plus grosses sont vite hors de prix.

Je cherchais depuis un moment un produit meilleur marché et j’ai trouvé sur le net  http://cgi.ebay.fr/LAMPE-TORCHE-UV-41-LED-2-en1-Ultra-Brillant-Housse-NEW-/180513086880?pt=FR_JG_Sports_Camping_Lampes  une lampe torche 41 leds uv à un prix vraiment raisonnable. Sur la photo ci dessous la lampe torche par rapport au gadget une led . 

De plus j’utilise également un tunnel uv (prévue initialement pour faire durcir les vernis à ongles uv)

 http://cgi.ebay.fr/36w-Lampe-UV-ongles-gel-tip-timer-0-60min-4-NEON-SOLDE-/160472872657?pt=FR_CP_Beaute_Manucure_pedicure.

En fait je pose et forme l’époxy uv, une fois la colle bien répartie et la forme bien proportionnée première polymérisation rapide de suite sous la lampe torche  et ensuite durcissement complet en passant 5  à 10 minutes dans le tunnel uv. Bon ça peut parraître beaucoup, pour la réalisation de petites séries la lampe torche est déjà bien suffisante. 

Gammare en place dans le tunnel

En pleine séance de bronzage…

Voilà le résultat final, grâce à la cautérisation la carapace est parfaitement lisse, les photos suivantes parlent d’elles même concernant les qualités du dubbing translucide. 

Plouf….

Version dubbing translucide orange

Re plouf….

o

o

C’est juste terminé pour le moment, mais quel est le but ultime du montage, présenter des choses simples que tout le monde connait avec la certitude de leurrer le poisson, remplir des boîtes et des boîtes de mouches “que j’y crois fort” et que l’on n’aura jamais assez d’une vie pour toutes convenablement les tester, avoir les yeux et l’esprit ouvert à toutes les nouveautés pour pousser les limites encore plus avant dans l’image parfaite de l’insecte… Il doit bien y avoir une petite dose de tout cela et bien plus certainement pour continuer à prendre du plaisir à enrouler plumes, poils et  produits diversement variés autour de ce petit crochet d’acier qui nous apporte, après une belle bagarre, tant de bonheur.

o

Bons montages à tous.


Du virtuel à la réalité/La B.R.A./Sedge cane claire/Hot dog

o

o

Il y a quelques années maintenant j’étais loin de me douter que ce simple premier clic sur le gros “E bleu cerclé de jaune” (Internet Explorer) allait modifier ma vie de pêcheur, achats sur le net, vidéos pêche, traitement photo, discutions MSN, forums mouche, blog, ……… et surtout des rencontres réelles avec d’autres pêcheurs sur d’autres rivières ou d’autres monteurs au coin d’un étau pour d’autres merveilles.

Pour moi l’histoire est belle en passant, d’un simple clic, d’un univers virtuel à un monde réel.

o

Ce mois ci mon ouverture de l’ombre sur la Basse Rivière d’Ain, grâce au congrès organisé par “Les Chevaliers de l’Archisèche” avec la présentation d’une mouche simple le sedge cane claire ensuite une autre rencontre montage cette fois ci organisée par “Les Cravateux”  et la réalisation d’une nymphe de surface la hot dog.

o

Pas de grands discours juste une première pour moi sur cette belle est grande rivière,bon il paraît qu’il y a de belles truites sur cette rivière… bin je les ai pas vues enfin ceux qui me connaissent un peu savent que je ne les ai pas cherchées bien longtemps non plus… par contre les ombres sont vraiment magnifiques.

Quelques beaux bébés pris le matin sur cette nymphe en pointe. https://thymdd57.gobages.net/2008/08/31/pbo-safran-et-greengoldgammare-carapace-tungstene/

Ouhai un peu déroutant au départ pour les trouver dans toute cette masse d’eau (l’aval de Pont d’Ain)

Et le plus gros sur celle là en sauteuse. https://thymdd57.gobages.net/2009/03/02/kiro-perle-dcentremuletor-et-boobie-rosefaisan-tail-variantes/

Les aprés midi place à l’Archisèche avec pas mal de réussite sur des sedges clairs pêchants très bas sur l’eau https://thymdd57.gobages.net/2008/12/01/sedge-sarcelle/ , peu de gobages mais quels gobages et quel plaisir de lutter contre les courants puissants en s’avançant aux limites du raisonnable pour se placer au mieux.

o

Sedge cane claire:

Voilà un sedge que j’utilise énormément en différentes tailles (H18 à H12) et deux teintes (clair et foncé). L a version claire est trés prenante en début de saison, elle pêche bas sur l’eau ou carrément mouillée engluée dans la pellicule. A la base je voulais monter une peute mais je trouvais que tailler la plume de cane ce n’était pas très esthétique (bien que très efficace) alors je choisi la taille de la plume en fonction de la taille de l’hameçon de manière à ne pas couper les pointes.

o

Sur un hameçon Tiemco tmc 101 n°14, enrouler la soie de montage 8/0 jaune sale jusqu’à la courbure en emprisonnant une mèche de dubbing synthétique fly rite gris vert n°31.

Torsader le fil de montage avec le dubbbing et l’enrouler pour représenter le corps.Fixer par la pointe une plume de poitrail de cane claire.

Enrouler la plume en rabattant bien les herls vers la courbure à chaque tour et réaliser une boucle avec la soie de montage.

Réaliser dans la boucle un faux hackle de cul de canard brun clair et l’enrouler pour réaliser la collerette. faire le noeud final en rabattant au maximum vers l’arriére l’ensemble des fibres.Vernir le noeud, la mouche est terminée.

Le même montage en foncé, une mouche que j’utilise beaucoup un peu plus tard en saison pour pêcher l’eau. Soie de montage marron (camel), corps en dubbing synthétique fly rite march brown n°30, plume de poitrail de cane foncée pour l’aile et collerette en cul de canard brun foncé.

o

Encore merci à toute l’équipe de valeureux Chevaliers pour tous les bons moments passés ensemble et plus particulièrement Eddie and Family pour l’organisation sans faille de ce long week end.

o

o

Un autre rendez-vous bien sympathique via le forum Belge des “Cravateux”, la journée montage organisée de mains de maître depuis plusieurs années par Papy et sa petite famille.

Novices et plus confirmés ensembles à tourner de la plume et ligaturer du poils, ponctué par un bon buffet et des bières…Lors de cette journée une découverte à tester cette saison la hot dog.

o

o

Encore un montage vraiment simple et rapide, j’avais déjà entendu parler de mouche en poils de chien et autres… et lors de cette journée flysteve007 me propose une touffe de poils de son toutou et me montre sa façon de l’utiliser, au final une grosse émergente au corps bourru avec une collerette aérée bien sympathique.

Mon idée étant plus  de monter une nymphe émergeante non plombée bien aérée.

La Hot dog:

Sur un hameçon Tiemco tmc n°14 à n°20 fixer la soie de montage 8/0 noire et l’enrouler jusqu’à la courbure, réaliser ensuite une boucle avec la soie de montage.

Voilà la touffe de poils en question et une de leurs particularités c’est qu’il sont légérement graisseux, à oui pour la “marque” du chien c’est du griffon korthals pas vraiment un chien de salon adepte du toilettage.

A droite Steve l’heureux maître du griffon en plein montage.

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

Prélever une longue mèche de poils, dans la touffe obtenue après un bon brossage de l’animal (vaut mieux préciser)

Positionner la mèche dans la boucle et la twister , on voit sur la photo que c’est un peu graisseux, un peu comme le cul de canard.

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

o

Enrouler le dubbing  pour représenter le corps et le thorax. Faire le noeud final, le vernir, la mouche est terminée.

o

L’équipe des Cravateux présents avec leurs techniques et leurs bonnes humeurs.

o

Pour terminer un grand merci à Gobages.com pour héberger nos blogs et faire que le virtuel de derrière nos claviers soit parfois si enrichissant.


Bug orange brill/fourmies volantes/boule de Kiros

 

o

Encore quelques semaines à patienter et c’est l’ouverture de l’ombre, retour au bord et dans les rivières en espérant que les cormorans n’ont pas été trop nombreux, que la fraye se soit bien passée, que mes compagnons soit là en pleine forme. Présentation d’une nymphe à ombre le bug orange brill  suivie de trois modèles de fourmies volantes, la little black ant, la fourmie tabac et la black paramie. Ensuite quelques astuces pour éviter de trop nous prendre la tête avec nos billes.  Pour terminer  utilisation  de rubber bugger hackle pour la réalisation d’une boule de kiros.

o

Bien entendue les photos d’ombres ne sont que des souvenirs de la saison dernière .

o

o

Bug orange brill:

Sur un  hameçon Tiemco tmc 2488 gold n°14 fixer la soie de montage globrite orange fluo et l’enrouler jusqu’à dans la courbure en emprisonnant sur le dessus de la hampe un brin de cuivre et un brin de tinsel brill perle . 

 

Réaliser la forme du corps et le plombage en enroulant en spires jointives trois couches de cuivre. Fixer à l’avant le polyfloss crème.

Réaliser la forme du corps,  le plus lisse possible avec le polyfloss.

 

Recouvrir l’ensemble du corps avec le tinsel brill perle en spires jointives.

Cercler avec le globrite orange fluo en insistant sur l’arrière et sur l’avant.

A l’aide d’une aiguille saturer l’ensemble de la nymphe de colle cyanolite et une fois bien sèche recouvrir de trois couches de vernis  incolore de manière à obtenir un corps bien lisse. La mouche est terminée.

o

Un pêcheur m’avait offert une de ces nymphe il y a une quinzaine d’années sur le Doubs et depuis j’en ai toujours dans mes boîtes pour la pêche à vue de l’ombre en différentes tailles et couleurs, avec le lestage en cuivre ça reste une nymphe discrète et légère.

La version jaune fluo.                                                                                                                        

Une version réalisée avec du fil iridescent JMC arc en ciel.

Deux autres modèles réalisés en lastic fil (spanflex) olive et ambre, sur la photo deux échevaux de lastic fil et un de tinsel brill perle.

o

o

Little black ant:

Sur un hameçon Tiemco tmc  101 n°22 enrouler la soie de montage 8/0 noire jusqu’à la courbure de l’hameçon et réaliser l’abdomen en forme de boule. 

 

Passer deux couches de vernis incolore et attendre que le vernis sèche complètement avant de continuer le montage.

Préparer six fibres de magic spinner wing pour donner une touche de brillant à l’aile.  

Fixer les fibres sur le dessus. Au niveau de la silouhette bien ménager un espace fin bien marqué entre l’abdomen et la tête.

Fixer sur le dessus une petite touffe du cul de canard gris foncé et tailler le magic spinner wing et le cul de canard à la bonne longeur pour représenter l’aile. Réaliser une grosse tête avec la soie de montage,  faire le noeud final et le vernir. La fourmie est terminée.

o

J’utilise cette mouche en deux teintes le noir et le marron (tabac) et en une seule taille. C’est une mouche simple à réaliser, à utiliser de début juillet à fin septembre, même en l’absence de retombée les ombres viennent les prendre.

o

o

Paramie:

Sur un hameçon Tiemco tmc  101 n°20 enrouler la soie de montage 8/0 noire jusqu’à la courbure de l’hameçon en emprisonnant une mèche de fly rite noire n°2.

Torsader le fly rite avec la soie de montage et l’enrouler pour réaliser l’abdomen en forme de boule.

Dans une boucle de nylon 10/100 préparer l’aile en fly wing dun.

Poser l’aile sur le dessus en concervant un espace  fin entre l’abdomen et l’aile, ensuite réaliser une boucle avec la soie de montage et passer devant l’aile.

Réaliser dans une boucle un faux hackle de cul de canard gris foncé et l’enrouler à plat sur deux tours à la base de l’aile. Tailler le cul de canard à la bonne longeur, faire le noeud final et le vernir. La mouche est terminée.

La mouche vue de face. La position des ailes ressemble plus à celle d’une éphémère, le but est que le poisson voit arriver cette mouche de loin et surtout pour moi une question de visibilité de l’artificielle. 

o

o 

Fourmie tabac:

Sur un hameçon Tiemco tmc  101 n°16 enrouler la soie de montage 6/0 tabac jusqu’à la courbure de l’hameçon en emprisonnant un quill de paon naturel ébarbé et réaliser l’abdomen en forme de boule.

 

Cercler l’abdomen avec le quill de paon ébarbé et passer deux couches de vernis incolore. 

Il faut bien laisser sécher le vernis avant de poursuivre le montage, le mieux c’est de faire une série pour ne pas avoir à attendre.

Fixer sur le dessus une petite touffe de cul de canard blanc pour représenter l’aile et la tailler à la bonne longueur. 

Réaliser dans une boucle un faux hackle de cul de canard brun.

Enrouler le cul de canard pour réaliser une collerette bien fournie et la tailler. Faire le noeud final et le vernir, la mouche est terminée. 

Je réalise cette foumie en une seule taille et deux couleurs le marron tabac et le noir, c’est un grosse mouche à utiliser au moment des retombées sur les gros courants mais également pour pêcher l’eau à partir de fin juillet.

o

Pour la petite histoire c’est la première mouche que j’ai monté pour leurrer les gros chevesnes de la Moselle, depuis elle n’a pas évolué d’un pouce au niveau de la formule de montage par contre elle est juste devenue une petite friandise à ombre. 

o

o

Les billes qui font des perles!!!

Qui n’a pas eu un jour ou l’autre des soucis avec les billes, diamètre de perçage trop grand, évasement trop important, commande de billes perçées et à l’arrivée ce sont des billes fendue…. Bon pas de panique malgrés tout elles restent utilisables.

o

Perçage trop grand: Rien de plus embêtant lorsque l’oeillet traverse la bille parceque le perçage est trop grand.

Prendre une soie de montage de même couleur que la bille (pour des billes dorés prendre du wire or fin) et réaliser juste derrière l’oeillet une petite boule de soie juste plus grosse que le trou de la bille.

A l’aide d’une aiguille poser une petite goutte de colle cyanolite sur la soie de montage et pousser en force la bille sur la boule de soie en veillant à ce qu’elle soit bien centrée. Bon c’est esthétiquement un peu moins jolie et ça prend un peu de temps mais ça permet d’utiliser les billes.

o

Intérieur trop évasé: Les billes oranges en haut sont parfaites, diamètre de passage juste comme il faut et petit évasement conique sur l’arrière, par contre les billes blanches en bas ont un passage correct mais elles sont trop évasées sur l’arrière. Le problème c’est qu’au moment de finir la mouche ce genre bille à tendance à mal se centrer et surtout il faut remplir cet évasement avec des tonnes de tours de fil de montage. 

On voie bien sur la photo la position décentrée de la bille.

Réaliser quatre à cinq tours de fil de plomb.

Pousser le plomb bien au fond de la bille, il ne doit pas dépasser et poser une petite goutte de colle cyanolite.

Voilà l’évasement est comblé et la bille parfaitement centrée.

o

Modification sur billes fendues: Je n’aime pas les billes fendues je les trouve vraiment pas adaptées aux hameçons standards (par contre c’est bien sur les jigs) elles ont tendance à partir un peu dans tous les sens… Lors d’une commande de billes standards sur le net  j’ai reçu des billes fendues pffff, tout d’abord je voulais les jeter et après tout je me suis dit pourquoi ne pas boucher la fente. 

Poser sur une aiguille une goutte de colle époxy UV.

Positionner la fente en dessous de la hampe, la bloquer dans cette position avec le doigt et faire couler la colle dans la fente.

Un coup de lampe UV pour faire durcir la colle époxy UV et pour sécuriser (éviter qu’elle ne tourne, c’est plus propre) poser une petite goutte de colle cyanolite. 

Voilà le résultat pour finir et il aurait été quand même dommage, de les  jeter.

o

o

Rubber bugger hackle halloween ???? C’est quoi encore que ce truc là me suis je dis en découvrant ce matériel au salon de la pêche de Charlerois, une sorte de brush de deux couleurs de fines fibres élastiques, genre lastic fil mais en trés fin. Bon au premier abord j’ai trouvé ça original alors j’en ai acheté deux teintes sans trop savoir quoi en faire. J’utilisais déja du lastic fil (spanflex) pour faire des kiros tchernobile trés mobiles d’ou l’idée de faire un peu pareil étant donné que l’attractivité de ce genre de mouche c’est la mobilité donc là avec la finesse des fibres ce sera encore bien plus gigotant.

o

o

Boule de kiro:

Disposer deux perles de verre rouge PMI-R-08-0011 ( rocaille miyuki) sur un hameçon Tiemco tmc 2488 n°10 fixer la soie de montage 8/0 rouge sang et l’enrouler  jusqu’à la courbure  de l’hameçon.

 

Fixer en position dans la courbure l’une des perles en passant une fois devant et une fois derrière avec la soie de montage, revenir devant la perle, faire une boucle avec la soie de montage et fixer le rubber bugger hackle halloween.

 

Positionner dans la boucle une mèche de ice dub golden brown, la torsader et l’enrouler pour réaliser le corps. 

Cercler le corps, trois tours maximum, avec le rubber bugger hackle en s’aidant d’une aiguille pour bien dégager les fibres à chaque tour. Fixer le hackle, faire le noeud final et tailler un peu les fibres élastiques. Vernir le noeud final, la boule de kiros est terminée.

Montage identique  avec des perles noires, le corps est en ice dub olive et les pattes en rubber bugger hackle yellow/black. 

Dernière version avec des perles blanches nacrées, le corps est en ice dub uv noir et les pattes en rubber bugger hackle yellow/black.

o

o

A utiliser montée en pointe sur un train de kiros avec un indicateur dans les vagues qui vont faire bouger un maximum les petites pattes ou alors en statique sur le fond .

 

 

o

Les magnifiques saumons de fontaine du domaine de moulin neuf, une/deux truites farios… bah il faut bien que j’en mette une de temps en temps voilà il y a bien quelques photos intentionnellement décalées du sujet mais aussi et surtout les ombres d’ici et d’ailleur que je vais bientôt retrouver.

o

Bonne ouverture de l’ombre et bons montages.