thymdd57

Nokill Palm Family

Kiro Flamand/Simms G3/Les vertes pomme/Support de cuisson/Mini balance/Gammares tungstène

o

o

o

o

Je reste comme chaque année fidèle au principe simple de ne pas pêcher en rivière tant que l’ombre n’est pas ouvert, cela me prive d’ouverture mais comme ça au moins je ne suis pas tenté par le premier gobage d’ombre et comme la truite ne me fait pas vraiment « saliver »  je ne perds pas grand chose. Pour patienter je fais la tournée des réservoirs, quelques travaux de jardinage et de bricolage pour faire bonne figure auprés de madame, et je traine dans les salons de pêche, cet article est d’ailleur largement inspiré par une partie de mes achats sur le salon de Charleroi. Bien entendu les quelques photos d’ombres qui illustrent mon sujet, sont des prises de l’année dernière.

o

Dans le style des worms le kiro Flamand, le kiro Flamand nacré plus un petit autre vue je ne sais plus ou sur le net le red hooks kiro, niveau matériel banc d’essai sur mon nouveau gilet Simms G3. Ensuite  petites gourmandises à venir pour les ombres  la soft verte pomme et la gnat verte pomme à ailes. Un peu de bricollage pour la réalisation d’un support de cuisson  pour les nymphes pébéo et une petite analyse comparative sur le lestage et le poids de nos mouches (nymphes). Pour terminer un montage spécial roulette le gammare tungstène vert et en un peu plus léger et vivant le filo gammare

o

o

Le kiro Flamand:

Voilà un montage que m’avait présenté Frédériek Davans de Bruges, pas seulement bon pêcheur et monteur de mouches, il réalise ou restore également de somptueuses cannes  http://www.davans.be/index_fr.html .

La base de ce montage est l’utilisation de stretch tubing small rouge, en fait un tube plastique fin et trés élastique.

Sur un hameçon Tiemco tmc 2488 n°14 enrouler la soie de montage 8/0 rusty brown jusque dans la courbure en emprisonnant sur le dessus par deux tours de fil bien serrés le stretch tubing. Conserver trois centimètres de tube vers l’arrière, poser une micro goutte (avec une aiguille) de colle cyanolite sur les deux tours de fixation du tube et revenir avec la soie de montage à l’oeillet. Pour la suite du montage fixer la soie 8/0 noire.

Enrouler à spires jointives le stetch tubing pour représenter les annelures du corps. 

Dans une boucle réaliser un léger dubbing de ice dub uv noire et l’enrouler pour réaliser le thorax, en mettre le moins possible. Faire le noeud final et le vernir.

Voilà ce que ça donne, c’est maintenant que ça se complique un peu pour réaliser les annelures de la « queue » il faut utiliser une pince à épiler trés fine ou comme moi en bricoler une en ne conservant qu’un millimètre de partie serrante (en bas sur la photo).

Voilà l’effet recherché, pour se faire il faut chauffer le bout de la pince sur une flamme et pincer tout les deux millimètres environ de manière à déformer et coller le tube à chaque petite annelure. Attention ne pas utiliser la flamme d’une bougie ça noircie la pince (suie), utilser un briquet mais c’est vite fastidieux, le mieux est d’utiliser la flamme d’une gazinière. Encore un conseil ne démarrez pas de suite sur vos mouches, faites d’abord quelques tests à vide sur un bout de tube, parceque si c’est trop chaud vous allez ruiner votre montage en le brulant. Le truc c’est de tenir la pince toujours au même endroit (environ trois centimètres du bout) de manière à bien sentir sa  température. Il vaut mieux que ce ne soit pas assez chaud et on peut y revenir, que trop chaud parceque dans ce cas  la  mouche sera perdue.  

Pour terminer, même technique de chauffe mais cette fois avec une petite pince plate on aplati juste le bout de la queue de notre kiro. Voilà notre imitation de vers de vase terminée, on pourrait penser que ce long appendice est un frein pour correctement engamer la mouche et bien il n’en est rien, la segmentation rend le stretch tubing en taille small trés élastique et aussi trés vivant, ça bouge à la moindre traction.

o

o

Kiro Flamand nacré:

Sur un hameçon Tiemco tmc 2488 n°14, positionner une perle décentrée nacrée de diamètre 2.8 n°0471. Fixer la soie de montage 8/0 rusty brown, positionner définitivement la perle par quelques enroulements en croix plus une petite goutte de colle cyanolite. Aller avec la soie de montage jusque dans la courbure et emprisonner sur le dessus par deux tours de fil bien serrés le stretch tubing. Conserver trois centimètres de tube vers l’arrière, poser une micro goutte (avec une aiguille) de colle cyanolite sur les deux tours de fixation du tube et revenir avec la soie de montage à la base de la perle.

Enrouler à spires jointives le stetch tubbing pour représenter les annelures du corps et sécuriser la fixation par une petite touche de colle cyanolite. Passer la soie rusty brown devant la perle et pour la suite du montage fixer la soie 8/0 noire.

Dans une boucle réaliser un léger dubbing de ice dub uv noire et l’enrouler devant et derrière la perle pour réaliser le thorax . Faire le noeud final et le vernir.

Même traitement de la queue que le montage précédant, cette variante offre l’avantage d’être un peu plus lourde et  la perle nacrée lui offre un attrait supplémentaire.

o

o

Red hooks kiro:

Une photo vue sur le net et placée dans mes archives, je ne sais pas à qui attribuer la paternité de ce model mais j’ai flashé de suite pour cette version minimaliste des choses, l’hameçon donne la couleur de base et la soie de montage pour le cerclage plus le thorax histoire de créer une nuance pour finir l’époxy pour donner un peu de volume et de transparence.

Fixer la soie de montage monocorde noire (6/0) dans la courbure d’un hameçon TOF B100R n°14 et l’enrouler sur environ un tiers de la hampe.

Cercler le reste de la hampe avec la soie de montage, pour obtenir un bel effet ne pas prendre une soie trop fine.

Pour finir réaliser un mini thorax (entre tête et thorax) et enduire l’ensemble d’une fine couche de colle cyanolite histoire de fixer tout le monde à la bonne place pour l’étape suivante.

Poser une goutte d’époxy UV, en fait un peu tout le long  de chaque coté de la mouche et là répartir uniformément à l’aide d’une aiguille. Une fois avoir obtenu le bonne forme, polimériser l’ensemble avec une lampe torche UV. Pour terminer et éviter que cela ne reste poisseux au touché, passer une fine couche de vernis sur l’ensemble de la mouche.

Variante gold hooks kiro, soie de montage globrite orange fluo n°7 sur hameçon Tiemco tmc 2488 Gold.

En plus petit black hooks kiro, soie de montage globrite blanc fluo n°16 sur hameçon Tiemco tmc 212Y n°17 (hampe et oeillet redressés à la pince).

o

o

Gilet Simms G3 gunmétal:

Plus trop le choix mon premier gilet Orvis rivière que j’avais recyclé pour finir sa vie comme gilet pour le réservoir vient de définitivement rendre l’âme après plus de 20 ans de bons et loyaux services. Le salon de Charleroi sera le lieu idéal pour trouver son remplaçant, pour le cahier des charges rien de bien particulier si ce n’est de grandes poches pour au moins acceuillir trois grandes boîtes à mouches, qu’il soit solide et s’il pouvait être en plus joli en mettant ma silhouette en valeur tant mieux.

Aprés avoir fouiné pas mal dans les allées du salon, il y a bien un Loop qui attire mon attention mais la partie de tissu au niveau des épaules est trop fine alors au final j’opterai pour un Simms G3 gunmétal (non je ne sors pas armé c’est juste la couleur lol)  bien plus solide à première vue et avec pas mal d’options sympa pour environ 220€  sur le stand Cast again  http://www.cast-again.com/.

Vue globale de face rien de particulier, on peut quand même remarquer la tenue impéccable, ça ne pendouille pas sur le cintre signe d’une belle rigidité de l’ensemble, surtout des quatres plus grandes poches  renforcées coté ouverture par une partie rigide, c’est vraiment bien pensé.

Les deux cordons rétractables d’origine bien pratique pour les ciseaux ou la pince qu’on peut fourrer à l’intérieur du logement de manière à ne pas avoir des objets qui pendouillent et pour plus de maintien il y a même en plus un petit aimant à la base sous les pastilles noires plastifiées.

Il y a également deux petites plaques en plastique pourvues d’une petite languette, idéal pour y fixer une pince à clamper, personnellement j’aime pas que ça se promène comme ça devant, alors je la clips plutôt à l’intèrieur.

Niveau poches comme tous les gilets il y a de quoi faire, les deux grandes horizontales du bas sont idéales pour les grandes boîtes à mouches et les transversales  servirons, l’une pour le porte feuille à bas de ligne et l’autre pour les lunettes polarisantes. Le plus au niveau des quatre poches avant c’est la partie rigide qui facilite beaucoup l’ouverture/fermeture, elle facilite également la mise en place de la boîte à l’intérieur d’une seule main et comme déjà dis elle confère une certaine rigidité et une belle tenue d’ensemble.

Acheté à une boutique Française mais fabriqué en Chine, ça gache un peu et ça gave beaucoup… 

A l’intérieur deux poches (bien grandes)  + une grande dorsale en tissus ventilé,  la doublure de couleur rouge orangé un vrai plus pour les plus coquets d’entre nous.

Vue de dos rien de révolutionnaire, fermeture éclaire pour accéder à la grande poche dorsale et anneau central pour l’aimant de l’épuisette. Par contre  les deux petites poches ( de chaque coté de l’anneau) seraient vraiment bien pour y mettre une bobine de moulinet avec les soies de rechanges, la plongeante, l’intermédiaire … mais elles sont vraiment trop hautes, c’est trés génant/oppressant au niveau des homoplates, elles auraient été bien mieux sur le bas du gilet.

Bien vue au niveau des fermetures éclairs, elles sont  « soudées »  des deux cotés, le bas de ligne ne vient pas se coincer dedans comme c’est souvent le cas quand elles sont ouvertes d’un coté.

Encore un plus au niveau du col qui a la forme d’un bourrelet en matière genre néoprène, c’est trés confortable et ça ne retient (en théorie) pas l’eau.

En conclusion je trouve le produit vraiment trés bien pensé, sauf  les deux poches arrières sur le haut, qui pour ma part resterons vides pour plus de confort. Pour le réservoir il me convient parfaitement, par contre pour la riviére je le trouve trop long surtout pour les adeptes du wading profond, les poches du bas avec leur contenu seront systèmatiquement … noyées …

o

o

La soft verte pomme:

Certaines couleurs semblent vraiment être appréciées par l’ombre et si niveau nymphes ma boîte est trés « multiflachifluocolors » je trouve que ma boîte de sèche est 1000 fois plus terne, pourtant les artificielles roses/fuschias/lavandes ou  vertes/olives/vertes pomme sont souvent bien prises par thymalus.

La base du montage est en fait un herl de substitut de condor green insecte , je péfére parler de vert pomme. Teinte qui m’a de suite tapée à l’oeil sur le stand JMC.

Choisir une portion de plume avec les herls les plus larges possible.

Sur un hameçon Tiemco TMC 101 n°20 fixer la soie de montage 8/0 light olive et de suite, sur place à la bonne longueur, une pointe de cul de canard brun clair. En allant  vers la courbure de l’hameçon emprisonner un herl de substitut de condor vert pomme. 

Revenir avec la soie de montage vers l’aile, redresser le cul de canard en faisant un tour à la base des fibres.

Pour la solidité enduire le sous corps en fil de montage de colle cyanolite et enrouler rapidement le herls pour représenter le corps. Faire le noeud final, vernir la tête, la mouche est terminée.

o

o

Gnat vert pomme à ailes:

Un model plus volumineux pour pêcher l’eau sur les beaux courants.

Commencer par préparer quatre pointes de hackles de coq light blue dun.

Sur un hameçon Tiemco TMC101 n°16, fixer la soie de montage 8/0 light olive, l’enrouler sur environ deux millimètres et fixer sur le dessus les quatres pointes de hackles de coq.

Enrouler la soie de montage jusqu’à la courbure en emprisonnant un herls de substitut de condor vert pomme. Revenir vers l’oeillet en formant le sous corps et redresser les pointes de hackles pour représenter les ailes.

Pour la solidité enduire le sous corps de colle cyanolite et enrouler rapidement le herls pour représenter le corps.

Réaliser dans une boucle de soie de montage un faux hackle de cul  de canard brun clair et l’enrouler devant et derrière l’aile pour former une colerette aérée. Faire le noeud final, vernir la tête, la mouche est terminée.

o

o

Support de cuisson:

Pour la cuissson des nymphes en plomb Pébéo,  j’utilisais comme support une petite chute de bois tendre de sapin qui traînée dans mon bric à brac mais à force d’ y piquer des mouches il était temps de changer et de trouver quelque chose de plus « sérieux ».  Ayant présenté pas mal de montages de ce type sur mon blog  j’ai eu la chance de converser avec d’autres moucheurs sur leurs façons de faire et c’est Papy (Michel) organisateur depuis plusieurs années (et de main de maître) d’une journée montage en Belgique pour les membres du forum des « Cravateux » qui m’a donné la solution et le matériel de base pour réaliser ma petite bricole.

Formule de montage rien de bien compliqué, une petite planchette de contre plaqué de 4 millimètres, une baguette de balza section 15×15 (merci Papy pour le balza fallait juste y penser), quelques petites vis à bois et un petit piton.

Découper dans le contre plaqué un carré de 12 centimètres de coté qui servira de base à l’ensemble et repérer les cotés et le centre.

Découper et repérer quatre morceaux de balza pour les cotés et un cinquième pour au centre. Comme le but n’est pas de troner sur la table du salon j’ai fait de simples découpes droites, pour les perfectionnistes on peut utiliser la boîte à onglet pour une finition parfaite.

Mise en place provisoir pour avoir pour vérification et retouches éventuelles. 

Repérer par de petites croix la position des trous à perçer pour le passage des vis.

A l’aide d’une petite perceuse genre Dremel, percer de petits trous  et  avec une fraise à chanfreiner, chanfreiner les trous de manière à noyer les têtes de vis. 

Oui ça a un peu cramé mais j’avais pas l’outil idéal…

Par le dessous fixer les morceaux de balza avec les vis, réaliser la déco et signer l’oeuvre que personne ne verra jamais… c’est en dessous…

Pour finir fixer le petit piton au centre, voilà c’est prêt à passer au four. Bonne cuisson.

o

o

Gammare tungstène vert:

Oui c’est du lourd, le but n’est pas de faire dans la finesse, mais je ne sais pas comment faire descendre autrement mes petites nymphes sur certains trés gros courants et quand le poisson n’est pas décidé à beaucoup décoller du fond, ce genre d’enclume est bien utile pour pêcher à la roulette. Ce n’est pas la pêche que j’aime le plus mais parfois il n’y a pas trop le choix et il y a souvent de gros poissons à faire dans ce type de situation.

Sur un hameçon Tiemco tmc 2488 n°10 enrouler la soie de montage 8/0 chartreuse jusque dans la courbure en emprisonnant sur le coté un brin de fil iridescent jaune et sur le dessus quelques herls de perdrix grise. Fixer par la pointe un hackle de poule gris dun et revenir avec la soie de montage vers l’oeillet. 

Enrouler le hackle de poules, tailler les fibres du dessus pour ne conserver que celles du dessous pour représenter les pattes. Fixer cette fois vers l’avant quelques herls de perdrix grise.

Pour les carapaces tungstènes voici celles que j’ai trouvé sur le stand Siman au salon de Charleroi. Pour les tailles de carapaces par rapport aux hameçons – 0.9 gramme pour un hameçon de 10 –  0.5 gramme pour un hameçon de 12 et 0.28 gramme pour un hameçon de 14 (sur la base de la référence Tiemco tmc 2488).  

En plus les couleurs sont bien sympathiques les ombres vont venir les voir…

Mettre dans la fente de la carapace de la colle cyanolite et la positionner sur la hampe de l’hameçon. Le plus pratique pour la manipulation c’est de maintenir la carapace dans une pince à hackle, on voit mieux ce que l’on fait . Cercler l’ensemble avec le fil iridescend et faire le noeud final.

Pour solidifier l’ensemble passer une fine couche de colle cyanolite sur l’ensemble de la carapace et ensuite deux couches de vernis.

Version or.

Version rose.

o

o

Mini balance/pesage:

Pas toujours simple de connaître le poids de nos nymphes, parfois en cour de pêche,  on veut changer de model, passer d’une bille à un model avec des enroulements de plomb tout en  concervant  le même poids parceque ça pêche bien et du coup la mouche choisi se révéle trop lourde ou trop légére et ça se met  à mal pêcher. Ou tout simplement comparer le poids de certaines mouches ou de certaines billes, pour cela on trouve maintenant trés facilement pour une quinzaines d’euros des mini balances bien pratiques.    http://www.priceminister.com/offer/buy/150112515/mini-balance-de-poche-haute-precision-0-01-g-a-100-g-bijoux-or-monnaie.html

Le model que j’ai choisi est d’un faible encombrement 100x60x20 millimètres  pour une plage de pesée allant de 0.01 à 100 grammes. Pour le pesage de mouches ou de billes il est préférable de les peser par 5 et de faire la moyenne, pour les hameçons le mieux c’est de faire la moyenne sur une vingtaine.

Ouverture du clapet supèrieur pour avoir accés au petit plateau de pesée. 

0.96 gramme là c’est déjà du lourd.

Mini streamer bug blanc en plomb moulé sur hameçon de 14 pour 0.36 gramme un peu plus raisonnable.

Deux kiros de teintes identiques, à gauche 0.066 gramme pour le kiro avec un sous thorax en cuivre et 0.102 gramme pour celui de droite avec une perle de verre décentrée nacrée.

Deux autres nymphes, à gauche 0.092 gramme pour la faisan tail à bille de verre décentrée nacrée  et 0.152 gramme pour celle de droite avec une perle blanche laiton de diamètre 3,3 millimètres .

Perle de verre simple diamètre 3.2 millimètres pour 0.023 gramme.

Perle de verre décentrée diamètre 3.4 millimètres pour 0.046 gramme.

Perle de verre décentrée diamètre 2.8 millimètres pour 0.033 gramme.

Pour les billes c’est un peu plus compliqué, entre celles à fentes,  celles qui sont perçées d’un gros trou et celles avec un petit perçage et un cône d’entrée, les valeurs peuvent être bien différentes pour un même diamètre. Pour les valeurs ci dessous je n’ai pris que des billes de mêmes formes intèrieures. 

Bille laiton diamètre 4.0 millimètres pour 0.18 gramme.

Bille laiton diamètre 3.2 millimètres pour 0.12 gramme.

Bille laiton diamètre 2.5 millimètres pour 0.06 gramme.

o

Bille tungstène diamètre 3.0 millimètres pour 0.20 gramme.

Bille tungstène diamètre 3.5 millimètres pour 0.30 gramme.

Bille tungstène diamètre 4.0 millimètres pour 0.44 gramme.

Bille tungstène diamètre 4.6 millimètres pour 0.61 gramme.

Pour terminer petit comparatif entre les simples  enroulements de plomb, montages type Pébéo.

11 tours de plomb diamètre 0.4 millimètre sur un hameçon de 20 pour 0.056 gramme.

9 tours de plomb diamètre 0.6 millimètre sur un hameçon de 18 pour 0.106 gramme.

11 tours de plomb diamètre 0.6 millimètre sur un hameçon de 16 pour 0.118 gramme.

10 tours de plomb diamètre 0.75 millimètre sur un hameçon de 14 pour 0.210 gramme.

11 tours de plomb diamètre 0.9 millimètre sur un hameçon de 12 pour 0.338 gramme.

9 tours de plomb diamètre 1.2 millimètre sur un hameçon de 10 pour 0.605 gramme.

o

o

Filo gammare:

J’avais découvert la filoplume il y a bien longtemps sur une perdrix renversée accidentellement qui m’avait donnée de belles plumes pour mes noyées et ensuite un chasseur m’avait donné un plein sachet de plumes de faisan, aprés avoir tout trié j’ai trouvé égalemnt ce type de plumes mais en plus grandes sur cet oiseau. Par contre je ne les avais jamais utilisées et on en parle pratiquement pas dans le monde halieutique.

Pour les trouver il vous faut une plume de faisan ou de perdrix comme sur la photo et regarder du coté interne de la plume.

Fixée à la base de la tige centrale vous trouverez un espèce de hackle trés duveteux, c’est ça en fait la filoplume (pour mieux la voir j’ai éliminé le duvet du bas de la plume).

Sur cette photo on peut voir en haut deux filoplumes de perdrix et en dessous deux filoplumes plus grandes de faisan. Les avantages de cette plume c’est qu’elle retient bien l’eau, elle est trés mobile (un peu comme le marabout) et on peut la racourcir trés facilement en arrachant simplement les pointes des herls. Coté inconvéniants  ça reste un matériel fragile et les nuances de teintes sont limitées entre le gris clair/gris foncé et le crème.

Sur un hameçon Tiemco tmc 2488 n°10 fixer la soie de montage 8/0 grise et l’enrouler jusque dans la courbure en emprisonnant par le pied une filoplume de faisan que l’on a ébarbée d’un coté.

Enrouler la filoplume en palmer sur toute la hampe de l’hameçon.

Mouiller entre le pouce et l’index toutes les fibres de la plume et les diriger vers le dessous.

Dénichées également au salon de Charleroi des carapaces élastiques en tungstène souple.

Il s’agit de petites carapaces moulées, la matière plastique sert d’agglomérant à de la poudre de tungstène d’ou la teinte grise foncée.

A l’aide d’un scalpel fendre à hauteur de la deuxième annelure.

Coincer dans la fente un brin de fil irirdescent jaune.

Mettre dans la fente de la carapace de la colle cyanolite et la positionner sur la hampe de l’hameçon. Le plus pratique pour la manipulation c’est de la maintenir dans une pince à hackle, on voit mieux ce que l’on fait .

Cercler l’ensemble avec le fil iridescend et réaliser la tête avec la soie de montage .

Passer sur l’ensemble du corps une couche de peinture Pébéo Vitrail nacrée n°39 et laisser sècher deux à trois heures. 

Poser ensuite une couche de peinture Pébéo Porcelaine 150 dune  n°32  sur l’ensemble de la mouche en concervant une touche nacrée au milieu.

Laisser sècher deux à trois heures et poser sur le dessus (l’ensemble du dos) une couche de peinture Pébéo Vitrail greengold n°22 .

Laisser sècher environ 8 heures et enduire l’ensemble de la mouche d’une trés fine couche d’époxy uv et passer sous la lampe uv pour polimériser l’époxy . La mouche est terminée

o

o

o

J’ai pris mon premier permis de pêche vendredi et j’en ai profité pour faire une petite visite à la rivière, sans canne en habits de ville histoire de voir comment ça bouge. J’ai pas vue grand chose, le niveau est correct, le débit encore un peu fort, les coups ne sont pas encore trés marqués, pas de mouches et pas de gobages.

Qu’il est long ce mois d’Avril, ouverture de l’ombre au premier Mai sur cette partie de rivière … oui c’est un peu tôt mais je ne saurais pas résister plus longtemps si le niveau reste au beau fixe.

o

Bons montages à tous.

o

o


Partager:

Laisser un commentaire


17 commentaires