thymdd57

Nokill Palm Family

Marabou bille blanche/Autruche blanche/Crevette à Toni/La rose dorée

o

o

o

o

L’automne se termine et si le matériel rivière n’est pas encore rangé c’est avec le secret espoir d’attraper cette année l’ombre de Noël, mais les fortes précipitations de décembre risquent fort de mettre une croix sur cette quête.

Les sessions en réservoir battent déjà leurs pleins ainsi que les moments de montage passés derrière l’étau. Pour terminer l’année en douceur,  juste quelques nymphes qui fonctionnent bien à vue ou sur un train de kiro, la Marabou bille blanche et l’autruche blanche. Un peu d’humour dans ce monde de fous avec quelques photos glanées plus commentaires, pour finir suite à un échange de mouche  « ma » crevette à Toni et un essai la rose dorée

o  

o

Marabou bille blanche:

Sur un hameçon Tiemco tmc 2488 n°14 positionner une bille laiton blanche de diamètre 2.9 juste derrière l’oeillet et réaliser quelques tours de plomb 0.3 millimètres.

Fixer la soie de montage noire 8/0, recouvrir le plomb et emprisonner à la courbure huit herls de marabou noirs.

Torsader les herls et les enrouler pour représenter le corps, faire le noeud final, la mouche est terminée.

o

o

Autruche blanche:

Sur un hameçon Tiemco tmc 2488 n°14 enrouler la soie de montage 8/0 blanche jusqu’à la courbure en emprisonnant deux herls d’autruche blancs.

Réaliser une boucle plus courte que la longueur des herls, faire 13 tours de plomb diamètre 0.3 et recouvrir  le plomb avec la soie blanche. Fixer ensuite la soie ultra tread UTC 70 red et éliminer la soie blanche.

Passer les herls d’autruche dans la boucle et twister l’ensemble.

 

Poser sur l’ensemble du sous corps en plomb une fine couche de colle cyanolite et enrouler les herls. Faire le noeud final, le vernir, la mouche est terminée.

Attention voilà ce qui arrive lorsqu’on enroule  simplement les herls sans les twister dans une boucle de soie de montage et sans colle cyanolite, une prise et c’est bienvenue au cimetière des mouches.

La version autruche noire  tête blanche.

La version autruche olive tête orange.

o

o

Un peu d’humour:

Je savais bien que je n’aurais pas dû boire autant de bière! Sûre frontalière 2010

o

Shampoing aux oeufs? non merci à la tête…

A cool ça marche. Marine 2011

o

Mince alors celle là c’est la meilleur DSK pêche les mêmes spots que moi? Moselle 2011

o

Tous ces montages, j’en perd la tête. Mon coin montage 2011

o

o

La crevette à Toni:

Suite à un échange avec Toni « la crevette »  cette mouche me semblait vraiment superbe et j’étais vraiment confiant pour la tester à vue mais n’ayant fait que 3 sorties cette année en pêche à vue les poissons pris furent vraiment sympa et mes mouches ont fait largement l’affaire. Alors un jour sans ou rien ne fonctionné ni en sèche en tapant l’eau, ni au fil, sur un coup ou les ombres sont très présents, en dernière recour  je passe au pompon avec cette nymphe en sauteuse  et un gammare en pointe. Je n’y croyais plus du tout et bien ce fut quatre ombres de pris dont trois trés beaux sur cette nymphe et un autre sur le gammare. Une quinzaine de jours plus tard, même constat sur un autre spot, il faudra encore la tester à vue mais je n’ais pas d’inquiétude, assurément une nymphe à avoir dans sa boîte.

o

Enrouler 11 tours de plomb diamètre 0.6 millimètres en spires jointives sur un hameçon Tiemco tmc 2488 n°16.

Passer une couche de peinture Pébéo porcelaine ivoire n°43, laisser sécher 24 heures et passer au four à 150° pendant 30 minutes. 

Pour obtenir le rendu irrisé et doré j’utilise les poudres PearlEx trés fines (de chez Bricol’Art, voir mes liens)  et pour cette mouche du lasure Bondex teinte chataignier . La couleur de la lasure n’a que peu d’importance juste éviter les nuances trop foncés.

La quantité de mélange poudre et lasure est trés  faible même pour faire une grande série parce qu’en fait on en met trés peu à l’aide d’un petit pinceau, le mieux et de récupérer des emballages vides de médicaments. 

Pour ce rendu j’ai utilisé une pointe de couteau de poudre PearlEx interférence gold n°674 plus une pointe de couteau de poudre PearlEx astec gold n°658 mélangée dans quatre gouttes de lasure . Le but est d’en mettre trés peu (une couche) de manière à casser le blanc et  juste combler les creux des annelures du plomb mais il est aussi possible une fois la première couche sèche d’en remettre juste sur le dessus (toujours trés peu) pour obtenir une mouche plus sombre sur le dessus par rapport au dessous.

Ensuite pour « la déco » de la tête/thorax j’utilise des bombes de peinture brillante.  Je ne tag pas la mouche à main levée, en fait je fais sortir une quantité de peinture dans un petit pot et je me sers de nouveau d’un petit pinceau.

A l’avant sur le dessus peindre une tache noire brillante pour représenter la tête/thorax et laisser sécher 24 heures.

Poser toujours à l’aide du pinceau  une goutte de peinture orange  brillant juste sur le dessus et laisser sécher 24 heures. Pour finir passer sur l’ensemble de la nymphe 4 à 5 couches de vernis transparent bien liquide. La nymphe est terminée.

o

o

La rose dorée:

La base de cette mouche est la même que la nymphe précédente, hameçon Tiemco tmc 2488  n°16, 11 tours de plomb diamètre 0.6  et peinture Pébéo céramique ivoire n°43 passée au four.

Pour cette mouche la teinte et réalisée en mélangeant une pointe de couteau de poudre PearlEx interférence gold n°674 plus une pointe de couteau de poudre PearlEx pink gold n°643 dilué cette fois dans quelques gouttes de vernis transparent (le même que pour les têtes des mouches). Attention ce mélange est plus couvrant et séche trés vite une fois sur le pinceau alors pour pas faire des « paquets » sur la nymphe il faut faire vite en un seul passage et éviter d’y revenir. 

Après 24 heures de sèchage, peindre à l’avant sur le dessus  une tache noire brillante pour représenter la tête/thorax et laisser sécher 24 heures.

Poser toujours à l’aide du pinceau  une goutte de peinture blanche  brillante juste sur le dessus et laisser sécher 24 heures. Pour finir passer sur l’ensemble de la nymphe 4 à 5 couches de vernis transparent bien liquide. La nymphe est terminée.

Toni m’avait prévenu pas facile de trouver la bonne couleur, les bonnes poudres, le bon mélange, mais toute cette alchimie m’a fait passer de bon moment de recherche derrière « l’étau » . Ci dessous les mouches réalisées plus une partie des essais les plus concluants.  

o

o

o

Voilà encore une année halieutiquement bien rempli qui se termine, je vous souhaite à tous pleins de cadeaux mouches pour Noël et une année 2012 rempli de joie, de bonne santé et de bonheur pour vous et tout vos proches.

o


Partager:

Laisser un commentaire


11 commentaires