thymdd57

Nokill Palm Family

Bug orange brill/fourmies volantes/boule de Kiros

 

o

Encore quelques semaines à patienter et c’est l’ouverture de l’ombre, retour au bord et dans les rivières en espérant que les cormorans n’ont pas été trop nombreux, que la fraye se soit bien passée, que mes compagnons soit là en pleine forme. Présentation d’une nymphe à ombre le bug orange brill  suivie de trois modèles de fourmies volantes, la little black ant, la fourmie tabac et la black paramie. Ensuite quelques astuces pour éviter de trop nous prendre la tête avec nos billes.  Pour terminer  utilisation  de rubber bugger hackle pour la réalisation d’une boule de kiros.

o

Bien entendue les photos d’ombres ne sont que des souvenirs de la saison dernière .

o

o

Bug orange brill:

Sur un  hameçon Tiemco tmc 2488 gold n°14 fixer la soie de montage globrite orange fluo et l’enrouler jusqu’à dans la courbure en emprisonnant sur le dessus de la hampe un brin de cuivre et un brin de tinsel brill perle . 

 

Réaliser la forme du corps et le plombage en enroulant en spires jointives trois couches de cuivre. Fixer à l’avant le polyfloss crème.

Réaliser la forme du corps,  le plus lisse possible avec le polyfloss.

 

Recouvrir l’ensemble du corps avec le tinsel brill perle en spires jointives.

Cercler avec le globrite orange fluo en insistant sur l’arrière et sur l’avant.

A l’aide d’une aiguille saturer l’ensemble de la nymphe de colle cyanolite et une fois bien sèche recouvrir de trois couches de vernis  incolore de manière à obtenir un corps bien lisse. La mouche est terminée.

o

Un pêcheur m’avait offert une de ces nymphe il y a une quinzaine d’années sur le Doubs et depuis j’en ai toujours dans mes boîtes pour la pêche à vue de l’ombre en différentes tailles et couleurs, avec le lestage en cuivre ça reste une nymphe discrète et légère.

La version jaune fluo.                                                                                                                        

Une version réalisée avec du fil iridescent JMC arc en ciel.

Deux autres modèles réalisés en lastic fil (spanflex) olive et ambre, sur la photo deux échevaux de lastic fil et un de tinsel brill perle.

o

o

Little black ant:

Sur un hameçon Tiemco tmc  101 n°22 enrouler la soie de montage 8/0 noire jusqu’à la courbure de l’hameçon et réaliser l’abdomen en forme de boule. 

 

Passer deux couches de vernis incolore et attendre que le vernis sèche complètement avant de continuer le montage.

Préparer six fibres de magic spinner wing pour donner une touche de brillant à l’aile.  

Fixer les fibres sur le dessus. Au niveau de la silouhette bien ménager un espace fin bien marqué entre l’abdomen et la tête.

Fixer sur le dessus une petite touffe du cul de canard gris foncé et tailler le magic spinner wing et le cul de canard à la bonne longeur pour représenter l’aile. Réaliser une grosse tête avec la soie de montage,  faire le noeud final et le vernir. La fourmie est terminée.

o

J’utilise cette mouche en deux teintes le noir et le marron (tabac) et en une seule taille. C’est une mouche simple à réaliser, à utiliser de début juillet à fin septembre, même en l’absence de retombée les ombres viennent les prendre.

o

o

Paramie:

Sur un hameçon Tiemco tmc  101 n°20 enrouler la soie de montage 8/0 noire jusqu’à la courbure de l’hameçon en emprisonnant une mèche de fly rite noire n°2.

Torsader le fly rite avec la soie de montage et l’enrouler pour réaliser l’abdomen en forme de boule.

Dans une boucle de nylon 10/100 préparer l’aile en fly wing dun.

Poser l’aile sur le dessus en concervant un espace  fin entre l’abdomen et l’aile, ensuite réaliser une boucle avec la soie de montage et passer devant l’aile.

Réaliser dans une boucle un faux hackle de cul de canard gris foncé et l’enrouler à plat sur deux tours à la base de l’aile. Tailler le cul de canard à la bonne longeur, faire le noeud final et le vernir. La mouche est terminée.

La mouche vue de face. La position des ailes ressemble plus à celle d’une éphémère, le but est que le poisson voit arriver cette mouche de loin et surtout pour moi une question de visibilité de l’artificielle. 

o

o 

Fourmie tabac:

Sur un hameçon Tiemco tmc  101 n°16 enrouler la soie de montage 6/0 tabac jusqu’à la courbure de l’hameçon en emprisonnant un quill de paon naturel ébarbé et réaliser l’abdomen en forme de boule.

 

Cercler l’abdomen avec le quill de paon ébarbé et passer deux couches de vernis incolore. 

Il faut bien laisser sécher le vernis avant de poursuivre le montage, le mieux c’est de faire une série pour ne pas avoir à attendre.

Fixer sur le dessus une petite touffe de cul de canard blanc pour représenter l’aile et la tailler à la bonne longueur. 

Réaliser dans une boucle un faux hackle de cul de canard brun.

Enrouler le cul de canard pour réaliser une collerette bien fournie et la tailler. Faire le noeud final et le vernir, la mouche est terminée. 

Je réalise cette foumie en une seule taille et deux couleurs le marron tabac et le noir, c’est un grosse mouche à utiliser au moment des retombées sur les gros courants mais également pour pêcher l’eau à partir de fin juillet.

o

Pour la petite histoire c’est la première mouche que j’ai monté pour leurrer les gros chevesnes de la Moselle, depuis elle n’a pas évolué d’un pouce au niveau de la formule de montage par contre elle est juste devenue une petite friandise à ombre. 

o

o

Les billes qui font des perles!!!

Qui n’a pas eu un jour ou l’autre des soucis avec les billes, diamètre de perçage trop grand, évasement trop important, commande de billes perçées et à l’arrivée ce sont des billes fendue…. Bon pas de panique malgrés tout elles restent utilisables.

o

Perçage trop grand: Rien de plus embêtant lorsque l’oeillet traverse la bille parceque le perçage est trop grand.

Prendre une soie de montage de même couleur que la bille (pour des billes dorés prendre du wire or fin) et réaliser juste derrière l’oeillet une petite boule de soie juste plus grosse que le trou de la bille.

A l’aide d’une aiguille poser une petite goutte de colle cyanolite sur la soie de montage et pousser en force la bille sur la boule de soie en veillant à ce qu’elle soit bien centrée. Bon c’est esthétiquement un peu moins jolie et ça prend un peu de temps mais ça permet d’utiliser les billes.

o

Intérieur trop évasé: Les billes oranges en haut sont parfaites, diamètre de passage juste comme il faut et petit évasement conique sur l’arrière, par contre les billes blanches en bas ont un passage correct mais elles sont trop évasées sur l’arrière. Le problème c’est qu’au moment de finir la mouche ce genre bille à tendance à mal se centrer et surtout il faut remplir cet évasement avec des tonnes de tours de fil de montage. 

On voie bien sur la photo la position décentrée de la bille.

Réaliser quatre à cinq tours de fil de plomb.

Pousser le plomb bien au fond de la bille, il ne doit pas dépasser et poser une petite goutte de colle cyanolite.

Voilà l’évasement est comblé et la bille parfaitement centrée.

o

Modification sur billes fendues: Je n’aime pas les billes fendues je les trouve vraiment pas adaptées aux hameçons standards (par contre c’est bien sur les jigs) elles ont tendance à partir un peu dans tous les sens… Lors d’une commande de billes standards sur le net  j’ai reçu des billes fendues pffff, tout d’abord je voulais les jeter et après tout je me suis dit pourquoi ne pas boucher la fente. 

Poser sur une aiguille une goutte de colle époxy UV.

Positionner la fente en dessous de la hampe, la bloquer dans cette position avec le doigt et faire couler la colle dans la fente.

Un coup de lampe UV pour faire durcir la colle époxy UV et pour sécuriser (éviter qu’elle ne tourne, c’est plus propre) poser une petite goutte de colle cyanolite. 

Voilà le résultat pour finir et il aurait été quand même dommage, de les  jeter.

o

o

Rubber bugger hackle halloween ???? C’est quoi encore que ce truc là me suis je dis en découvrant ce matériel au salon de la pêche de Charlerois, une sorte de brush de deux couleurs de fines fibres élastiques, genre lastic fil mais en trés fin. Bon au premier abord j’ai trouvé ça original alors j’en ai acheté deux teintes sans trop savoir quoi en faire. J’utilisais déja du lastic fil (spanflex) pour faire des kiros tchernobile trés mobiles d’ou l’idée de faire un peu pareil étant donné que l’attractivité de ce genre de mouche c’est la mobilité donc là avec la finesse des fibres ce sera encore bien plus gigotant.

o

o

Boule de kiro:

Disposer deux perles de verre rouge PMI-R-08-0011 ( rocaille miyuki) sur un hameçon Tiemco tmc 2488 n°10 fixer la soie de montage 8/0 rouge sang et l’enrouler  jusqu’à la courbure  de l’hameçon.

 

Fixer en position dans la courbure l’une des perles en passant une fois devant et une fois derrière avec la soie de montage, revenir devant la perle, faire une boucle avec la soie de montage et fixer le rubber bugger hackle halloween.

 

Positionner dans la boucle une mèche de ice dub golden brown, la torsader et l’enrouler pour réaliser le corps. 

Cercler le corps, trois tours maximum, avec le rubber bugger hackle en s’aidant d’une aiguille pour bien dégager les fibres à chaque tour. Fixer le hackle, faire le noeud final et tailler un peu les fibres élastiques. Vernir le noeud final, la boule de kiros est terminée.

Montage identique  avec des perles noires, le corps est en ice dub olive et les pattes en rubber bugger hackle yellow/black. 

Dernière version avec des perles blanches nacrées, le corps est en ice dub uv noir et les pattes en rubber bugger hackle yellow/black.

o

o

A utiliser montée en pointe sur un train de kiros avec un indicateur dans les vagues qui vont faire bouger un maximum les petites pattes ou alors en statique sur le fond .

 

 

o

Les magnifiques saumons de fontaine du domaine de moulin neuf, une/deux truites farios… bah il faut bien que j’en mette une de temps en temps voilà il y a bien quelques photos intentionnellement décalées du sujet mais aussi et surtout les ombres d’ici et d’ailleur que je vais bientôt retrouver.

o

Bonne ouverture de l’ombre et bons montages.   

 

 

 


Les boîtes sont pleines, les rivières se vident…

Dés qu’il est plus petit, je me dis “super c’est l’avenir de la rivière” mais bon…..

Et l’espoir est là, et les boîtes qui gonflent, pourquoi…

La pétition par Manu pour que réellement ce poisson ait un avenir. 

“Monsieur le Ministre,
L’objet de la présente est d’exprimer la volonté des pêcheurs de voir adopter au plus tôt une vraie politique de régulation des populations de cormorans à l’échelle de la Région Wallonne.
L’heure est grave, de nombreux indicateurs attestent de l’urgence à voir mettre en oeuvre un plan ambitieux de régulation des populations de grands cormorans. La conservation des populations piscicoles des fleuves, canaux, rivières et lacs est réellement menacée. Les pêcheurs sportifs, acteurs responsables, dénoncent avec force l’indolence actuelle face à un phénomène qui s’amplifie d’année en année. Les divers plans de conservation de la faune piscicole sont ruinés. La réapparition d’espèces telles le saumon atlantique, la truite de mer, ou encore l’aspe, étaient emblématique d’espoirs pour les rivières et la pêche sportive. Las, il faut
déchanter……Pire ! L’état de conservation d’espèces jadis endémique, telles la truite indigène, l’ombre commun, la perche fluviatile, le brochet, le gardons, la tanche, etc…….fait craindre que tous ces poissons soient sous peu classés dans la liste des espèces disparues…..
Tout cela, faute à la prédation des cormorans, dont les populations ne cessent de croître. Le grand cormoran n’est à présent plus menacé d’extinction. Nos précieux hôtes piscicoles le sont !
Agir vite sera votre réponse. La seule qui permettra aux pêcheurs de croire en l’avenir de l’importante activité qu’est la pêche de loisir.
Les signataires de la présente vous communiquent ainsi leurs raz le bol ! Ils vous seraient fortement reconnaissants d’une prise en compte de leurs revendications légitimes.
Pour toutes réponses, voyez nos instances représentatives officielles.”

Juste une petite signature         Pour une régulation du grand cormoran en région wallonne     http://6259.lapetition.be/

 

Pour que tout cela ai encore un sens…

Et si nous les voyons…

Ils les mangeront…

Merci à tous pour votre civisme piscicole


Bonne année 2010

 Votre serviteur…..

vous souhaite à tous, une ….

et relâchez vos rêves!!!!!!

 

non après tout relâchez simplement vos prises et accomplissez vos rêves.


Mini sedges/nymphes toupet/anorexiques

La saison n’est pas encore tout à fait terminée mais pour moi le bilan sera trés positif, beaucoup de sorties, beaucoup de poissons, des nouveaux spots, des rencontres…enfin carton plein et cerise sur le gâteaux, il ne manquerait plus que l’ombre de Noël pour clôturer de belle manière cette année.

Quatre sujets cette fois les mini sedges et les nymphes toupet bien utiles cette été dans les conditions d’étiage, ensuite une rencontre avec un homme et une mouche Sylvain et l’anoréxique, pour terminer les premières touches et montages pour le réservoir.

 

Mini sedge biot:

Sur un hameçon Tiemco tmc 101 n°20 fixer la soie de montage marron claire 8/0 et l’enrouler jusqu’à la courbure en emprisonnant une mèche de fly rite gris vert n°31.

Torsader le fly rite avec la soie de montage et l’enrouler pour former un corps bien cylindrique.

Prélever deux biots sur une plume d’oie teinte en marron.

Poser de chaque coté par, la pointe, une biot en positionnant les petites barbules vers le bas.

Tailler l’aile à la bonne longueur.

Réaliser dans une boucle un faux hackle en cul de canard marron, l’enrouler pour représenter la colerette aérée. Faire le noeud final, le vernir, la mouche est terminée. Il est possible d’utiliser d’autres teintes de biot, noire, grise, jaune… cette mouche représente bien également les petites perles. 

  

Mini sedge ozark:

Sur un hameçon Tiemco tmc 101 n°20 fixer la soie de montage gris dun 8/0 et l’enrouler jusqu’à la courbure en emprisonnant une mèche de fly rite gris vert n°31.  

Torsader le fly rite avec la soie de montage et l’enrouler pour former un corps un peu dodu.

Sur une plume d’ozark vernie ou comme sur la photo un substitu teint (Orvis), prélever une portion de herls.

Poser les herls par la pointe pour représenter l’aile en forme de toit.

Tailler l’aile à la bonne longueur.

 

Réaliser dans une boucle un faux hackle de cul de canard marron et l’enrouler pour représenter une colerette aérée. Faire le noeud final,le vernir, la mouche est terminée. Je réalise également cette mouche en 18/16/14, elle est vraiment très prenante lorsqu’elle est un peu ”usée/machouillée” basse dans la pellicule voir en dessous.

Mini sedge thyn wings: 

Sur un hameçon Tiemco tmc 101 n°20 fixer la soie de montage gris dun 8/0 et l’enrouler jusqu’à la courbure en fixant une mèche de fly rite march brown n°30. 

Torsader le fly rite avec la soie de montage et l’enrouler pour former un corps bien cylindrique.

Plier une feuille de thyn wings (Taimen) en deux, découper la forme de l’aile et la fixer à cheval sur le dessus pour représenter l’aile en toit.

Réaliser dans une boucle un faux hackle de cul de canard marron et l’enrouler pour représenter une colerette aérée. Faire le noeud final, le vernir, la mouche est terminée.

 

Mini sedge vytafloss:

Sur un hameçon Tiemco tmc 101 n°20 fixer la soie de montage brune 8/0 jusqu’à la courbure de l’hameçon en emprisonnant une mèche de fly rite march brown n°30. 

Torsader le fly rite avec la soie de montage et l’enrouler pour former un corps bien dodu. Couper trois brins de vytafloss brun, les détorsader à l’aide d’une aiguille ou d’un velcro et poser l’ensemble des fibres sur le dessus.

Tailler l’aile à la bonne longueur, réaliser dans une boucle un faux hackle de cul de canard brun et l’enrouler pour réaliser une colerette aérée. Faire le noeud final, le vernir, la mouche est terminée. Mouche très flottante je la monte également en 16/12 et en version créme pour le coup du soir.

En résumé les mini sedges sont vraiment très utiles lorsque les conditions sont difficiles. 

Pas vraiment une émergeant, bien plus qu’une nymphe, les toupets sont redoutables sur les poissons qui montent ceuillir des nymphes lors de leurs ascensions, lorsque les ombres font des “faux gobages” (pas d’insecte sur le gobage).

Toupet tissé:

Sur un hameçon Tiemco tmc 101 n°20 fixer la soie de montage light cahill 8/0 et l’enrouler jusqu’à la courbure en emprisonnant cinq herls de coq roux pour représenter les cerques. Fixer sur le coté à l’avant un brin de soie monocorde brun (Danville) et derrière un brin de nylon monocorde jaune sale. Réaliser le sous corps avec la soie de montage, faire un noeud et la couper.

Torsader la soie monocorde sur le sous corps de manière à avoir le foncé au dessus et le claire en dessous. Fixer la soie de montage noire 8/0.

Fixer dans l’ordre une touffe de herls de cul de canard brun, un brin de wire fin or et par la pointe trois herls de marabout brun.

Enrouler une épaisseur de wire or pour plomber légérement, torsader les herls de marabout ensemble et les enrouler pour former le thorax. Rabattre le cul de canard sur le thorax, faire le noeud final, le vernir et tailler le touper à la bonne longueur (environ trois millimètres). La mouche est terminée.

Version nymphe légére sans toupet.

 

Quill toupet: 

Sur un hameçon Tiemco tmc 101 n°20 fixer la soie de montage brune 8/0 jusqu’à la courbure de l’hameçon en emprisonnant cinq herls de coq roux pour représenter les cerques. Fixer par la pointe un herl de coq teint en roux (Orvis) et réaliser le sous corps avec la soie de montage. 

Cercler le corps avec le quill de coq.

Fixer dans l’ordre une touffe de cul de canard brun, un brin de wire fin or et par la pointe trois herls de marabout brun.

Enrouler une épaisseur de wire or pour plomber légérement, torsader les herls de marabout ensemble et les enrouler pour former le thorax. Changer la soie de montage brune par une soie noire 8/0.

Rabattre le cul de canard sur le thorax, faire le noeud final, le vernir et tailler le toupet à la bonne longueur (environ trois millimètres). La mouche est terminée. 

Version nymphe légére sans toupet.

Yellow toupet:

Sur un hameçon Tiemco tmc 101 n°22 fixer la soie de montage light cahill 8/0 jusqu’à la courbure en emprisonnant cinq herls de coq jaune olive pour représenter les cerques et former le corps avec la soie de montage. 

Fixer dans l’ordre une touffe de cul de canard gris dun, un brin de wire fin or et par la pointe trois herls de marabout olive.

Enrouler une épaiseur de wire or pour plomber légérement, torsader les herls de marabout ensemble et les enrouler pour former le thorax.

Rabattre le cul de canard sur le thorax, faire le noeud final, le vernir et tailler le toupet à la bonne longueur (environ trois millimètres). La mouche est terminée.

Voila bien une mouche de proximité, enfin c’est comme ça que j’aime l’utiliser, pêche trés courte au plus près du poisson, juste graisser légérement le cul de canard du thorax et le toupet pour qu’il flotte et reste visible.

Version nymphe sans toupet.

L’exercice est toujours difficile, parler d’une rencontre, c’est un peu comme dire du bien d’une personne disparue on a toujours tendance à en faire de trop mais je ne pourrais pas présenter certaines mouches (et ce serait dommage) sans parler des gens qui les ont crée ou qui me les ont fait découvrir et quand la personne est un ami ou un “personnage” pourquoi pas.

Et là nous avons vraiment affaire à un “personnage” je ne vais pas trop m’étendre sur la carte de visite disons simplement que Sylvain est un grand gaillard , fort, souriant, qui dans sa jeunesse aimait les sports extrêmes comme l’escalade, qui baigne dans la pêche à la mouche entre les articles halieutiques qu’il rédige, les séjours sur la San et la Dunajec qu’il organise et qu’il guide et entre les rivières ou lacs qu’il découvre et décortique pour les lecteurs du “Pêcheur Belge”.

Merci à Papy (à gauche) pour la participation photo et sur la première… ben un homme avec un sourire pareil ne peut être que bon.   

Suite à un échange voila ce que je trouve dans ma boîte aux lettres des “anoréxiques”, Sylvain m’en avait déja parlé de cette mouche Polonaise “tu verras les thyms l’adorent”. Bon au premier abord on se dit encore un voilier mais la finesse du montage m’a tout de suite convaincu et elles ont de suite trouvé une place dans mes boîtes avec la ferme intention de les tester.

Anoréxique olive:

Sur un hameçon Tiemco TMC 101 n°20 fixer la soie de montage olive 8/0 et de suite par la pointe, à la bonne longueur, une plume de cul de canard dun à la position définitive de l’aile.

Couper le pied de la plume, enrouler la soie de montage sur trois les trois quarts de la hampe, revenir vers l’aile, la redresser en faisant un tour de soie à la base. 

Lors d’une séance montage chez les cravateux, Sylvain à l’étau. 

Faire le noeud final, le vernir, la mouche est terminée. Trés simple et trés dépouillé ce genre de montage doit néanmoins être réalisé avec des matériaux de qualité. Pour les hameçons prendre les plus fin de fer possible pour assurer une bonne flottaison (attention les photos en macro sont trompeuses la dessus) et pour le cul de canard il faut vraiment des plumes de bonnes qualités sans duvet (éviter les puffs). 

Bien sur il est possible de les décliner en plusieurs teintes, comme le rouge bordeaux claret que les ombres aiment bien.

Une autre version red spinner avec une aile plus claire pour le coup du soir quand ça aspire du spent.

La version faisan (juste deux herls) en émergeante.

En résumé, concernant cette mouche, je dirais juste que j’ai beaucoup pris et des beaux thyms en fin de saison sur la version olive (pas eu le temps de tester les autres). Que le principe, même s’il n’est pas nouveau, de monter une mouche que sur une partie de la hampe me plait vraiment, cela permet d’utiliser un hameçon de 18 là ou il faudrait du 22 donc du coup on décroche beaucoup moins. Ne pas prendre se model pour un phénomène de mode mais comme un réel concept et de plus c’est vite et facile à monter.

Je termierais par quelques mot pour Sylvain, merci pour avoir fait découvrir cette mouche à tout ceux qui lirons cet article et testeront se montage ainsi qu’à moi. Comme toujours tu partages et fais décrouvrir à tous avec ta chaleur, ton coeur, ta bonne humeur. Rien de bien compliqué, un verre de vin, un morceau de fromage et un bout de pain  c’est quand même simple la vie. Merci mon pote et à bientôt.   

Pour l’ombre il faut faire des nymphes or de la couleur de ses yeux (c’est pas de moi, Piam il me semble) et le rose des joues alors….Bon la saison des rivières et des thyms touche à sa fin, toujours pas de froid donc de la pluie et des rivières enfin gonflées pffff encore envie de tremper du fil et de sentir le courant le long de mes wadders moi.

En attendant déja quelques sorties en réservoir, pas de fiche montage juste quelques photos de montages fait récements.  

Les petits ognions:

Hameçon Kamasan B100 n°10, soft eggs et dub mèche (euro-fly) 

Kiro tchernobil rose: 

Hameçon Tienco tmc 2488 n°10, perles roses 3.2, phoque rose et super stretch floss rose.

Kiro tchernobil rouge:

Hameçon Tiemco tmc 2488 n°10, perles rouges 3.2 (pmi-r-08-0011 rocaille miyuki), phoque rouge et super stretch floss rouge. 

Kiro tchernobil blanc: 

Hameçon Tiemco tmc 2488 n°10, perles blanches nacrées 3.2 (pmi-r-08-0528 rocaille miyuki), phoque noire et super stretch floss banc.

Neuf Neuf:

Pour la formule montage c’est la: https://thymdd57.gobages.net/content/archives/2008/02/

 

Bonne saison réservoir et broc et bons montages à tous.


Loop wings et gammares

Juin se termine et beaucoup de belles sorties en rivière, nymphe au fil, à vue et pêche en sèche voilà le programme de ce mois qui s’achève. Juste deux sujets ce mois ci, pas trop de montage priorité à la pêche, les séches enfin plutôt émergeantes loop wings et encore des gammares dont un que je rêve de faire depuis longtemps. Grand merci à Jérémy (le petit belge de gaume) pour le portait qu’il a fait de moi et pour ses multiples dessins qui illustrent cet article.

Oreille de lièvre loop wings:

Sur un hameçon tiemco tmc 101 n°22 enrouler la soie de montage 8/0 grise jusqu’à la courbure de l’hameçon en emprisonnant cinq fibres de coq blue dun et un brin de fil iridescent jaune. 

Fixer une mèche de RG dubbing clair (dubbing de lièvre préformé sur un fil fin vendu en bobine) et l’enrouler sur la moitié de la hampe pour former le corps.

Cercler le corps avec le fil iridescent et fixer sur le dessus une touffe de herls de cul de canard gris dun.

Réaliser le thorax avec le RG dubbing, rabattre les herls de cul de canard en forme de boucle, faire le noeud final et le vernir. La mouche est terminée.

 

 

Ce montage peut être réalisé avec une multitude de matériaux différents, tout en cul de canard ou comme en en herls de faisan ou alors en herls de paon comme le modèle sur la photo 2. Voilà des  émergeantes passent partout qui flottent bien bas sur l’eau et qui restent néanmoins bien visiblent ci on prends soin de juste graisser la boucle de cul de canard.  

 

Loop wings noire croqué/monté:

Sur un hameçon tiemco tmc 101 n°20, fixer juste derrière l’oeillet, à l’aide de le soie de montage 8/0 noire, un brin de polyfloss blanc vers l’avant et sur le dessus une touffe de cul de canard noire. Enrouler la soie de montage jusquà la courbure en emprisonnant une touffe de dubbing synthétique fly rite noire.  

 

Torsader le dubbing avec la soie de montage, l’enrouler pour former le corps et le thorax.

 

Rabattre les herls de cul de canard en forme de boucle, faire le noeud final sous le polyfloss et le tailler à environ 2 millimètres. Vernir le noeud, la mouche est terminée. Cette mouche est vraiment trés polyvalente, utilisation possible en réservoir et en rivière elle imite beaucoup de choses, chiro,petit simulidé,fourmie… enfin toutes les petites crasses de l’été. 

Loop wings héron:

Sur un hameçon tiemco tmc n°22, fixer la soie de montage 8/0 grise et l’enrouler jusqu’à la courbure de l’hameçon et emprisonnant cinq herls de de coq pardo corzuno pour représenter les cerques et sur le dessus un brin de polyfloss crème. 

Tailler le polyfoss pour former un tag et fixer par les pointes trois herls de héron. Fixer sur le dessus au milieu de la hampe une touffe de cul de canard chinchilla gris. 

Torsader ensemble les herls de héron, les enrouler pour réaliser le corps et le thorax.

Rabattre les herls de cul de canard en forme de boucle.

Réaliser dans une boucle un faux hackle de cul de canard chinchilla gris, l’enrouler pour réaliser une petite colerette aérée. Faire le noeud final, le vernir, la mouche est terminée. Voilà une belle imitation de petite éphémère grise, je monte systématiquement une colerette assez fournie et en régle générale, je diminu drastiquement le nombre de fibres au bord de l’eau. La règle est toujours la même plus c’est agité, plus c’est fourni et plus c’est lisse, plus c’est anoréxique.   

Quill olive loop wings:

Sur un hameçon tof 2487 gold n°16, enrouler la soie de montage jusque dans la courbure en emprisonnant cinq herls de poule blue dun pour représenter les cerques. Fixer ensuite par la pointe un quill de dinde olive et une mèche de dubbing synthétique fly rite jaune.

Torsader le dubbing fly rite avec la soie de montage et l’enrouler pour former le sous corps.

Recouvrir le sous corps avec le quill en réalisant des pires juxtaposées en veillant à écraser les petites barbules sous les enroulements de manière à obtenir un corps bien lisse.

Fixer sur le dessus une touffe de cul de canard gris dun et une mèche de RG dubbing de lièvre claire.

Réaliser un bon thorax avec le RG dubbing.

Rabattre les herls de cul de canard en forme de boucle et fixer dessous quelques herls de poule blue dun pour représenter les pattes. Faire le noeud final et le vernir. La mouche est terminée. Je l’utilise exclusivement en rivière sur les ombres, aprés avoir passé pleins d’autres modèles plus petits refusés cette mouche de belle taille fait souvant la différence. 

Variante montée sur hameçon tiemco tmc 101 n°20  et quill de dinde violacé.

Mouche de mai par Jérémy.

 

Pearl coli gammare:

Enfiler une perle décentrée orange dépolie (pmi-g-03-0138F mini goutte miyuki)entourée de deux perles jaunes transparentes (pmi-g-03-0252 mini goutte miyuki) sur un hameçon tof 2487 gold n°12. Fixer la soie de montage 8/0 jaune et positionner définitivement les perles en place en réalisant des enroulements en croix à la base de chaque perles et en veillant à conserver en petit espace entre elles. 

Fixer dans la courbure une bande de scud back small olive, réaliser une boule avec la soie de montage et la laisser en attente puis revenir avec la soie derrière l’oeillet.

Enfiler dans la boucle du dubbing tof translucide couleur lièvre, twister la boucle et l’enrouler entre les perles. 

Tailler les fibres qui dépassent des côtés en ne conservant que celles du dessous pour représenter les pattes. Poser sur le dessus de chaque perles une toute petite goutte de colle cyanolite, rabattre la bande de scud back vers l’avant et faire le noeud final.

 

Poser de chaque côté et sur le dessus une goute d’époxy uv, bien répartir l’époxy à l’aide d’une aiguille et faire durcir avec la lampe uv. La mouche est terminée. Il est tout à fait possible de réaliser ce montage avec des perles classiques en veillant à mettre une grosse perle au centre entourée par deux plus petites mais ce montage est délibérément volumineux, le but est de proposer une belle bouchée. 

 

Gammare parasité:

Enfiler une perle orange dépolie (pmi-g-03-0138F mini goutte miyuki) sur un hameçon tiemco tmc 2488 n°14, fixer la soie de montage 8/0 grise et positionner définitivement la perle, bien au milieu de la hampe, en réalisant des enroulements en croix à sa base. Fixer sur le dessus dans la courbure un morceau de nylon 32/100, un brin de fil iridescent multicolor et en dessous par la pointe un demi hackle (un côté ébarbé) de poule blue dun.

Rabattre le hackle de poule dessous et le fixer (pas trop tendu penser au cerclage qui suit), poser une petite goutte de colle cyanolite sur la perle et rabattre le nylon au dessus. Poser une petite goutte de colle cyanolite sur la fixation du nylon bien laisser sècher et couper la soie de montage et le nylon bien à ras.

Cercler le corps avec le fil iridescent sans trop tendre pour obtenir un corps bien arrondi, pour éviter que le fil iridescent glisse sur le nylon, le truc c’est de mettre avec une aiguille une mini goutte de colle cyanolite sur le nylon à l’endroit du cerclage.

Poser de chaque côté une goutte d’époxy uv, bien répartir l’époxy à l’aide d’une aiguille et faire durcir avec la lampe uv. La mouche est terminée. La couleur spot orange est liée à un parasite, il semblerait que le poisson est  friant de ces gammares parasités. La couleur serait la première raison mais en plus ce parasite prend le contrôle du gammare et l’entraîne entre deux eaux là ou il est le plus vulnérable de manière à se retrouver dans les entrailles du poisson, lieu de reproduction du parasite et la boucle est bouclée. Cette histoire me plait bien, bien qu’elle soit un peu cruelle pour le gammare.

Gammare Stancev:

J’avais acheté quelques modèles de ce gammare à Goumois, à la Chipotte il me semble, cela remonte à bien des années. Je les avais trouvé telment beaux. Par la suite j’ai mis des noms sur les créateurs de cette mouche, Nadica et Igor STANCEV monteurs Macédonien. Pour la formule de montage ce fût une autre affaire, je n’ai rien trouvé, alors  je l’ai imaginé et monté à ma sauce.

Coller deux plaques (épaisseur 0.15) de plomb autocollant ensemble et plier par le milieu.  

Matériaux pour la découpe de la carapace, un marteau, un emporte pièce diamètre 12, un autre diamètre 15 et une chute de bois bien lisse. 

Réaliser la premiére découpe du plomb avec l’emporte pièce diamètre 12, attention la partie du haut doit rester fermer sur deux trois millimètres.

Là j’ai déplié les deux côtés pour bien montrer que la partie du haut n’a pas été découpée.

Deuxième découpe avec l’emporte pièce diamètre 15, on conserve l’ensemble du rayon de gauche et juste la moitié de celui de droite (il faut adapter en fonction de la taille de l’hameçon). Voilà la carapace est découpée.

Pour la suite du montage il nous faut un support en tôle fine à monter dans l’étau. 

Disposer la carapace en plomb à cheval sur le support et enduire les deux faces de colle cyanolite.

Découper une large bande de latex naturel, bien la tendre sur la carapace pour la coller uniformément en maintenant serré entre deux doigts. Attention, c’est la phase la plus délicate, pour un collage parfait il faut aller trés vite entre le moment ou on réparti la colle sur le plomb et celui ou on tend le latex dessus. 

Photo en plein délire.

Dessin de Jérémy……. un autre délire, merci l’artiste.

Découper proprement le surplus de latex, le meilleur outil pour cela c’est un scalpel ou faute de mieux un cutter. En faite le latex permet de refermer complètement la partie haute de la carapace et surtout c’est bien plus facile à teindre que le plomb.

Après le bricolage , le montage. Sur un hameçon tiemco tmc 2488 n°12 enrouler la soie de montage 8/0 marron claire jusque dans la courbure en conservant, en attente, l’extrémité du fil. Fixer sur le haut de la courbure, par la pointe, un hackle de poule blue dun. Réaliser un sous corps avec la soie de montage de manière à préparer une assise plus large pour le collage de la carapace. 

Enrouler le hackle de poule, tailler les fibres des côtés et du dessus de manière à ne conserver que les fibres du dessous pour imiter les pattes. Fixer vers l’avant quelques fibres de poule blue dun pour représenter les antennes. 

A l’aide d’une pince à épiler enlever le film blanc de protection à l’intèrieur de la carapace et coller celle ci sur la hampe de l’hameçon.

Cercler avec le brin de soie resté en attente à la courbure, faire le noeud final et poser une petite goutte de colle cyanolite sur le noeud.

Teindre le dos avec des feutres indélébiles prismacolor vert olive et minérale orange.

Teindre les flancs avec un feutre indélébile prismacolor jaune ocre en conservant une partie blanche (non teinte,latex naturel) au centre.

Poser de chaque côté une fine couche d’époxy uv et bien la répartir avec une aiguille sur l’ensemble de la carapace avant de la faire durcir avec la lampe uv. La mouche est terminée.

Bon ok c’est pas un montage simple mais j’ai pris, à vue cette année, quelques beaux ombres récalcitrants sur ce modéle. Je suis vraiment contant du résultat final, je les trouve vraiment beaux et je pense déjà ( c’est fait) à une version bien bien bien orange.

Voilà pour la version orange.

C’est fini pour ma présentation de juin, Juillet est là, toujours un très bon mois pour les thyms ci la météo nous est clémente sinon bons montages à tous.


Damsels/spents/nymphes caddis

 

Les dernières sorties en réservoir et enfin l’ombre est ouvert je vais pouvoir traîner mes bottes sur le bord et dans les rivières. Les thèmes de mai, un vrai mélange, variation sur larve de libellulespents en tout genres et larves de tricopthères.

 

Dragon fly boobies:

Prélever à la basse d’une plume de mini marabout olive une portion de herls en coupant le rachis au milieu. Garder la pointe de la plume pour la queue. 

 

Sur un hameçon Tiemco TMC 400T n°10, positionner  le soie de montage 8/0 olive juste derrière l’oeillet et fixer par des enroulements croisés deux billes de polystyrène emprisonnées dans du bas nylon blanc. Teindre les yeux en olive avec des pupilles noires à l’aide de feutres prismacolor indélébiles.   

Enrouler la soie de montage jusque dans la courbure en emprisonnant une touffe de herls de marabout olive prélevée sur la pointe de la plume. Fixer la soie floche globrite verte et un brin de fil iridescent jaune. 

Fixer de chaque côté une partie de la base de la plume, orienter la partie du rachis sans herls vers l’extérieur.

Fixer sur le dessus une bande de latex marbré jaune olive.

Réaliser le sous corps avec la soie floche. 

Enrouler le latex en spires larges sans trop serrer pour réaliser le corps. 

Rabattre de chaque côté les deux parties de plumes en cerclant progressivement, sans emprisonner les herls, avec le fil iridescent. A l’aide d’une aiguille poser délicatement entre le corps et la plume un fin filet de colle cyanlite. 

Twister un dubbing de ice dub green caddis dans une boucle de soie de montage.

Enrouler le dubbing pour représenter le thorax, passer devant les yeux, faire le noeud final, le vernir et à l’aide d’une aiguille faire ressortir les fibres dessous pour figurer les pattes. 

La mouche est terminée, à utiliser avec une soie plongeante et un bas de ligne assez long, l’idéal c’est de pêcher à proximité des herbiers surtout juste au dessus. 

 

Nymphe de libellule articulée:

Couper à la fin de la hampe un hameçon Tiemco TMC 101 n°14, serrer “l’hameçon total no kill” par l’oeillet dans l’étau fixer la soie de montage 8/0 olive.  

Fixer trois pointes de herls de d’autruche olive pour représenter la queue et une bande de scud back olive. Réaliser le sous corps avec la soie de montage.  

Enrouler le scud back pour représenter le corps, faire une liguature juste derrière l’oeillet et poser une goutte de colle cyanolite.   

Sur un hameçon Tiemco TMC 2488 n°14, fixer la soie de montage 8/0 olive, l’enrouler jusqu’à la courbure en emprisonnant sur le dessus une boucle de nylon 16/100 avec le corps à l’intérieur et enduire le dessus de colle cyanolite.

Couper la soie de montage. A l’aide d’une aiguille faire un trou dans une bande de scud back olive, la passer au travers de l’hameçon et la laisser en attente à la courbure. 

Oui je crois que ça rend un peu fou.

Pour réaliser les yeux j’utilise un petit matériel de carpiste, des stop bouillettes cylindriques que l’on peu trouver en différentes couleurs.

Fixer par des enroulements en croix les yeux noirs sur le dessus et réaliser quelques enroulements de plomb 0,35. 

Fixer derrière les yeux, par le milieu, trois brins de vibralegs olive de manière à avoir trois pattes de chaque côté. A la courbure avec la soie fixer définitivement le scud back de maniére à avoir une partie de la bande sur le dessus et une dessous.  Emprisonner également trois herls d’autruche olive.  

Torsader les herls ensemble et les enrouler pour représenter le corps, positionner la soie juste derrière l’oeillet.  

Rabattre le scud back au dessus et en dessous du corps de manière à prendre les fibres de herls d’autruche en sandwich, faire le noeud final, le vernir et couper les pattes à la bonne longueur. Nymphe trés mobile à utiliser en soie flotante ou intermédiaire, animer par petites saccades ou petites tirées.

La rivière enfin les rivières…. bien content de retrouver ces eaux qui coulent de dessous les arbres, le long des rochers. Voilà l’ombre est ouvert c’est le moment pour moi de replonger et je me suis déjà bien gavé ( g honte mais c si bon la honte). De retour sur la Moselotte en passant par le parcour du club Mosquito sur l’Amblève ( merci Patrick pour ton invitation) et une première prise de contact sur la Sûre intérieur.   

Spent de caenis:

Sur un hameçon Tiemco TMC 101 n°22 fixer la soie de montage 8/0 jaune sale et l’enrouler jusqu’à la courbure en emprisonnant quelques fibres blanches de hackle de coq pour représenter les cerques. Réaliser le corps avec la soie de montage.  

Changer de soie de montage et prendre une soie 8/0 noire pour fixer sur le dessus, bien à plat, par des enroulements en croix, deux touffes de herls de cul de canard gris dun pour représenter les ailes.

Fixer une mèche de fly rite noire, la torsader avec le soie de montage et enrouler ce dubbing en croix autour des ailes pour représenter le thorax. Faire le noeud final, le vernir et tailler les ailes à la bonne longueur. La mouche est terminée.   

Fly rite spent:

Sur un hameçon Tiemco TMC 101 n°20 fixer la soie de montage 8/0 rusty brown jusqu’à la courbure en emprisonnant quelques fibres de hackle de coq roux pour représenter les cerques, une mèche de fly rite rust n°5 et un brin de tinsel perle.

Fixer sur le dessus à plat, par des enroulements en croix, une mèche de fly rite light gray n°21 

Revenir à la courbure avec la soie de montage, la torsader avec la mèche de fly rite et l’enrouler pour former le corps. Cercler le corps avec le tinsel perle et faire un passage en croix autour de l’aile. Faire le noeud final et le vernir. Tailler l’aile à la bonne longueur, la mouche est terminée.

Fly wings spent:

Pour réaliser l’aile plier un feuille de fly wings gris dun en deux.

Tailler l’aile à la forme voulue.

Faire une boucle avec du nylon 10/100, passer l’aile à l’intérieur et tirer délicatement de manière à diminuer progressivement la largeur de la basse de l’aile. Le nylon servira également à fixer l’aile.    

Sur un hameçon Tiemco TMC 101 n°18 fixer la soie de montage 8/0 rusty brown et l’enrouler jusqu’à la courbure en emprisonnant quelques fibres de hackle de coq roux pour représenter les cerques et un brin de fil iridescend rose. 

Fixer à la courbure une mèche de fly rite rust n°5 et revenir vers l’oeillet. Fixer sur le dessus la boucle de nylon avec l’aile en fly wings et tirer délicatement sur le nylon pour obtenir une base très fine. 

Rabattre le nylon vers l’avant entre les ailes et assurer cette position bien à plat par des enroulements en croix de fil de montage.

Revenir à la courbure avec la soie de montage, la torsader avec la mèche de fly rite et l’enrouler pour former le corps. Cercler le corps avec le fil iridescent et faire un passage en croix autour des ailes. Faire le noeud final et le vernir, la mouche est terminée.    

Les spents d’éphémères sont les plus connus ils imitent le dernier stade le la vie de l’insecte, enfin plutôt sa mort aprés s’être reproduit. A utiliser au lever du jour ou surtout à la tombée de la nuit. Mais pas seulement, collés dans la pellicule ils n’ont pas leurs pareils pour décider un poisson tatillon. En période chaude ils trouvent également leurs places, la tension superficielle importante de l’eau et la faible hygrométrie concentre les pollutions en surface ce qui empêche parfois l’éclosion complète et il s’en suit pas mal de mouches mortes nées (still born) engluées à la surface, là encore les spents sont redoutables.   

Spent de fourmie:

Sur un hameçon Tiemco TMC 101 n°20 fixer la soie de montage 8/0 noire et l’enrouler jusqu’à la courbure en emprisonnant un quill d’oeil de paon ébarbé. Réaliser l’abdomen avec la soie de montage et le cercler avec le quill de paon.

Passer deux couches de vernis incolore sur l’abdomen. 

Fixer sur le dessus une touffe de herls de cul de canrad gris dun.

Fixer une aile en fly wings gris dun.( même technique de montage que la mouche précédente)

Assurer la position des ailes bien à plat par des enroulements en croix de soie de montage. 

Rabattre le cul de canard en forme de boucle (loop wings) et fixer le cul de canard juste derrière l’oeillet. Faire le noeud final et le vernir, la mouche est terminée. Bon encore un peu de temps avant les premières retombées mais il vaut mieux être prêt. 

Caddis perle décentrée:

Enfiler une perle décentrée noire brillante (pmi-g-03-0401 mini goutte miyuki) sur un hameçon Tiemco TMC 2488 n°14, fixer la soie de montage 8/0 noire, faire quelques enroulements à la base de la perle et poser une goutte de colle cyanolite pour assurer la position de la perle. Fixer un brin de plomb 0,35. 

Fixer la soie de montage 8/0 tan, réaliser quelques enroulements de plomb, fixer à la courbure un brin de wire or fin et réaliser une boucle avec la soie de montage. Faire quelques allers/retours avec la soie sur le plomb en revenant vers la perle. 

A l’aide de la boucle de soie de montage réaliser un dubbing twisté de ice dub green caddis, l’enrouler pour représenter le corps et le cercler avec le wire or fin. Faire le noeud final et le vernir. La mouche est terminée. 

Latex green caddis:

A l’aide d’une bonne pince à épiler, ébarber un côté de deux herls d’autruche marrons claires.   

Enfiler une bille tungstène noire mat de diamètre 4, sur un hameçon Tiemco TMC 2488 n°12 et fixer la soie de montage 8/0 olive en concervant vers l’arrière un brin de quinze centimètres de soie. Enrouler le fil de montage jusque dans la courbure en emprisonnant de chaque côté un herl d’autruche (partie ébarbée vers l’extérieur) et une bande de latex verte. 

Fixer la soie floche globrite jaune fluo avec la soie de montage 8/0 noire, réaliser le sous corps avec la soie floche. 

Réaliser le corps en enroulant le latex en spires espacées sans trop serrer et casser la couleur unie du latex à l’aide d’un feutre prismacolor indélébile marron.   

Vernir le corps. 

Rabattre de chaque côté les deux herls d’autruche en cerclant progressivement, sans emprisonner les petites fibres latérales, avec le fil de montage restait en attente.  

A l’aide d’une boucle de soie de montage réaliser un dubbing twisté de ice dub UV noir, l’enrouler pour représenter le thorax et le tailler sur de dessus et des cotés, par contre avec une aiguille faire ressortir quelques fibres dessous pour représenter les pattes. Faire le noeud final et le vernir, la mouche est terminée. 

Version latex naturel et bille tungstène noire brillante. 

Voilà comme chaque année je les ai enfin retrouvés et coincés entre deux beautés, je vous laisse rêver aux pêches à venir.

Bons montages thym addict.